Home > Chronicles > Lloyd Banks, mauvaise vibe

Lloyd Banks, mauvaise vibe

La soirée s'annoncait chargé encore une fois pour Montréal. Après un lancement sympatique de Kodiak pour son album, je devais me diriger vers le Dôme pour voir Lloyd Banks qui serieusement a décu en tout point.



Bless avait l'honneur d'ouvrir ce show attendu par plusieurs amateurs de la G-Unit mania.Big up à Bless qui malgré une réponse difficile de la foule a su faire mieux que Lloyd Banks(no joke).

Banks est arrivé vers minuit trente avec sa démarche peu convaincante et son air désinvolte. D'accord le tout plait à beaucoup de monde. Après quelques morceaux, on se rend vite compte que le mc rappe sur son cd (parole incluse à fort volume pour avoir ses backvocals), on se rend également compte que Banks a aucune voix sur scène et qu'il est accompagné d'un hype man pour suffir à la tache. Chaque morceau était suivi de pause interminable avec coup de fusils assortis(c'est la mode G-Unit) et de discours tous aussi con les uns que les autres.

Banks a même trouver le moyen de se plaindre de la foule déjà très patiente envers lui.

Bon Hell-T hate Lloyd Banks...Non je veux voir un artiste qui se donne sur scène sans compromis et qui a un respect pour des fans à 40 dollards le billet, c'est à ca que Montréal a droit rien de moins.
Prochain arrêt K-Os au Club Soda/ Vendredi 29 Octobre



By: Hell-T

Comments

Online Store