Home > Chronicles > Retour sur les moments « crissement » random du Rockfest 2017

Retour sur les moments « crissement » random du Rockfest 2017

En fin de semaine, HHQc.com était au Rockfest. Puis, comme ce n’était pas la meilleure édition qui soit, on a essayé de s’amuser autrement ; on s’est promené, avec un incroyable iPhone 4s fraîchement updaté à la main, à la recherche des choses les plus randoms qu’on pouvait trouver au festival. Les voici.



First, faut dire qu’on est arrivé le vendredi. Fait qu’on a manqué la soirée hip-hop du festival. Les Dead Obies, Anticipateurs et Loco Locass. On pourrait quasiment dire qu’on aussi manqué le vendredi, parce qu’on était trop saouls pour se rappeler de quoi que ce soit. On sait par exemple que Wu-Tang a donné un show. Sans Method Man. Nos flash backs nous disent aussi qu’Offspring, c’était pas pire par boutes.  

On a quand même quelques souvenirs de notre vendredi. 

Genre de la bouette.


De la bouette pis des verres de bière.


Ce qu’on remarque en se promenant un peu au Rockfest, ce qu’il y avait ben du monde déguisés.

Il y avait entre autres...

Mario



Luigi



Un pimp.


Il est resté à la même place pendant très longtemps. À croire qu'il pimpait pour vrai. 


Il y avait aussi pas mal de mohawks.


Le pire, c’est vraiment les deux dudes qui s’étaient posés des rallonges de perruques de clown.

On a demandé à un des deux si on pouvait le prendre en photo... Il nous a tout de suite dit « Oui », en rajoutant qu’on « fait kesskess qu’on peut avec c’qu’on a ». La patate dans la yeule comme on dit.


Y avait un dude avec un onepiece qui lui rentrait dans la craque. Notre amie Kate s’est amusée à lui donner des coups de dildo. Elle avait peut-être un peu trop de fun à notre goût, parce qu’il ne voulait plus nous laisser partir...


Le monde était surtout là pour chiller. 


Beaucoup de monde avait ça. Un genre de divan gonfable que le monde amenait sur le site.


Il y avait une gang qui avait carrément installé un divan sur leur truck. Un de ces gars-là portait une brassière. Il cherche encore la propriétaire.


Mais il y avait des gens qui travaillaient aussi. Genre, des rappeurs qui vendaient leurs mixtapes. 


Évidemment, UrbN LogiX était au poste.


Il y avait aussi beaucoup de fans de rap québécois.


On a aperçu au moins 5 personnes avec des chandails Explicit. Ils sont PARTOUT les fans d’Explicit. On a pogné le plus punk de la gang, avec des Doc’s dans les pieds.


À ce moment-là, on est rentré se coucher. Il était rendu tard. Y a du monde qui dormait depuis bien longtemps...




By: SDG

Comments

Online Store