Home > Chronicles > C'est d'la bombe bébé

C'est d'la bombe bébé

Bienvenue dans le 21e siècle. À l’aube de ce nouveau millénaire, les enjeux planétaires sont de hauts niveaux.



Le climat est rendu fucked up : l’effet de serre fait que la température se réchauffe à un rythme maintenant perceptible par l’humain. Les deux pôles sont en train de fondre, ce qui devrait amener toutes sortes de bogues environnementaux sans compter la disparition de plusieurs espèces animales et végétales. De plus, nos ressources naturelles comme le bois, le pétrole, les gaz et les minerais s’épuisent à vue d’œil. Bref, on est fucked. Au niveau politique, ce n’est pas mieux : les gouvernements utilisent le prétexte de la guerre au terrorisme pour nous amputer nos droits au nom de la liberté et de la sécurité… Bullshit. Les pays font des moves stratégiques pour se garantir le plus de ressources naturelles possible avant la Grande Crise. On l’a vu avec l’Irak et l’Afghanistan, les USA sont prêts à tout pour arriver à leur fin. Hier l’Irak, aujourd’hui l’Iran et demain la Corée du Nord. Pour ce qui est de ces deux derniers pays, on prétexte la menace nucléaire pour marginaliser ces deux nations avant le Grand coup; c’est-à-dire la guerre de conquête.

(ndla : Certains diront que je ne suis pas objectif dans mes propos et c’est vrai, je l’avoue. Je ne suis pas un journaliste accrédité ni rien de tout cela, juste un boy qui voit ce qui se passe en ce moment et qui se dit que c’est foutu. D’autres se demanderont c’est quoi le lien avec le hip-hop? Y en a pas. C’est plus gros que le hip-hop et ça vous concernent tous, malgré tout ce que vous pouvez croire).

De ces temps-ci, le sujet nucléaire est vraiment d’actualité. On fête les 60 ans d’Hiroshima et Nagasaki; la seule fois dans l’Histoire de l’Humanité où l’arme atomique a été utilisée dans un contexte militaire contre une autre nation. À Hiroshima, on estime à 240 000 morts dont 79 000 sur le coup (les autres sont décédés des suites des radiations nucléaires). À Nagasaki, on parle de 150 000 morts, dont 74 000 sur le coup. 390 000 personnes sont décédées à cause des deux bombes… Do the math…

De nos jours, 8 pays possèdent l’arme nucléaire : les USA, la Russie, la France, l’Angleterre, l’Inde, le Pakistan, la Chine et Israël. Trois pays sont soupçonnés de développer secrètement des programmes nucléaires militaires : la Libye, l’Iran et la Corée du Nord. En 2005 sur la planète Terre, le rapport de force (militaire et économique) est le levier des négociations. Ceux qui possèdent l’Arme partent avec une longueur d’avance. Voilà pourquoi tous ces pays s’opposent au développement nucléaire, afin de garder un bon rapport de force comparé aux autres. La communauté internationale parle beaucoup de l’Iran et de la Corée du Nord, mais on parle rarement du programme nucléaire israélien, qui possède toutes sortes de bombes nucléaires allant du petit engin pour détruire une ville jusqu’à la mégabombe pouvant raser tout un champ de bataille. L’Inde et le Pakistan, qui se déchirent à propos du Kashmir, sont aussi des nations à capacité nucléaire. D’ailleurs, le Pakistan est accusé de commanditer des activités terroristes, mais on ne lui fait aucun reproche, car c’est un allié de longue date des USA. L’acquisition de la bombe nucléaire par l’Iran débalancerait l’équilibre des forces au Moyen-Orient, ce qui ferait reculer les efforts des états-uniens dans l’exécution de leur plan pour le grand Moyen-Orient, voilà pourquoi on parle tant de ce pays dans les nouvelles.

En 1970, la communauté internationale, dont les 5 puissances nucléaires de l’époque (USA, France, Angleterre, Russie et Chine), signa le Traité de non-prolifération nucléaire afin d’empêcher l’accroissement d’armes nucléaires et le risque de conflit atomique. Les pays signataires s’engageaient à ne pas acquérir de bombe et en échange, ils bénéficieraient d’une aide internationale pour les fournir en énergie nucléaire civile. C’est ce que l’Europe tente de faire avec l’Iran de ces temps-ci; elle tente de convaincre ce pays de laisser tomber son programme d’enrichissement de l’uranium en échange d’une aide internationale. Dernièrement, l’Iran a refusé la proposition européenne, ce qui lui vaudra sûrement d’être envoyé devant le Conseil de sécurité de l’ONU. Depuis quelque temps déjà, les USA parlent de faire des frappes préventives sur des sites nucléaires iraniens. Selon un article du New-Yorker en janvier 2005, des commandos américains se seraient déjà infiltrés en Iran via le Pakistan afin de faire de la reconnaissance pour de futures attaques sur des centres nucléaires stratégiques. D’ici 2006, on devrait voir se dérouler sous nos yeux l’acte III de la Saga Bush : la conquête de l’Iran (après l’Afghanistan et l’Irak).

En fait, pour les Iraniens, l’acquisition de la bombe nucléaire est comme un gage de sécurité contre de potentiels agresseurs extérieurs (notamment les États-Unis ou Israël qui, soit dit en passant, n’a jamais signé le Traité de non-prolifération). Le programme nucléaire iranien n’est pas nouveau; en fait, il a été amorcé en 1959 par le Shah d’Iran, Mohammed Reza Pahlavi (Shah est synonyme de monarque en Perse). Le programme évoluera dans les années 70 avec l’aide des Français, des Israéliens, des Allemands et des Américains. Il est abandonné en 1979 lors de la Révolution islamique de l’Ayatollah Khomeyni et réactivée en 1984 lors de la guerre Iran-Irak. Depuis, le programme nucléaire est géré secrètement et a surtout pris de l’essor dans les dernières années. Maintenant, il est soutenu par la Chine, la Russie et la Corée du Nord…

Certains me diront que les USA font bien d’empêcher l’Iran d’avoir accès à la bombe atomique, car vu la nature religieuse et totalitaire de cette République islamique, ça peut être dangereux… Que penser des gens comme Ariel Sharon (premier ministre d’Israël), Pervez Musharraf (président du Pakistan) ou encore George W. Bush (président des USA)? Ce sont des personnes reconnues pour leurs crimes contre l’humanité, pour leur stupidité aberrante ou leur fondamentalisme religieux. Est-ce mieux qu’en Iran? J’en doute. Ce n’est pas mieux, mais ce n’est pas pire non plus. D’après moi, au 21e siècle, on est dans un cul-de-sac politique, économique, social, environnemental et spirituel. Il n’y a plus beaucoup d’espoir pour les générations à venir ni même pour nous autres. Certains vont dire que je suis alarmiste, d’autres vont comprendre à quel point on est fucked. C’est à toi de voir où tu trouves dans cette merde, car même si pour l’instant on est safe, ça ne pourra pas durer éternellement…. La technologie avance plus vite que notre morale. On invente toutes sortes d’armes et de médicaments dont on ne connaît pas encore toute la portée, mais qui sont déjà commercialisés. L’Homme n’a pas encore l’aptitude morale afin de dealer avec des énergies aussi dévastatrices que le nucléaire. Nous sommes encore trop selfish et trop compétiteurs; on va préférer anéantir l’autre au lieu de partager avec lui et ça, c’est une vérité profondément ancrée dans nos gènes humains.

Bref, j’aimerais écrire à propos d’une situation mondiale positive, mais ça serait nous mentir à tous. Si tout se passe bien dans les années à venir, tant mieux et je serai content d’avoir eût tort. Il est temps de s’ouvrir les yeux et de se rendre compte de l’état pitoyable dans lequel on s’enfonce. Il est déjà trop tard pour renverser la tendance climatique, mais on peut toujours faire un effort afin de renverser les Politiques. Ce n’est pas parce qu’on vit bien aujourd’hui que le futur nous est acquis, pensez-y.

Peace Out



By: Webster

Comments

Online Store