Home > Critics > Booba - Autopsie Vol 3

Booba - Autopsie Vol 3

Il faut bien l’avouer Booba est l’un des rappeurs les plus controversés chez nos amis français. Ünkut et ses punchlines sont de loin sa marque de fabrication.



Après de nombreux albums, l’ex-membre de Lunatic a sorti il y a maintenant quelques mois le Coffret Autopsie Volume 3.

Cette mixtape regroupe plus d’une vingtaine de titres inédits ou déjà connus du public. Tout débute par une musique de Youssou N’Dour et la phrase « à mon signal, déchaînes les enfers » qui annonce du très lourd. « A3 » et « Double Poney » marient instrumentales puissantes, mots bien trouvés et flow bien calé. Quant aux invités, ils apportent leur pierre à l’édifice : Despo Rutti, Unité Spéciale, Soma, Capleton… Seule ombre au tableau, Seth Gueko qui nous laisse sur notre faim. Et puis, le ragga se fait aussi sa place avec « Murderer » de Busy Signal en featuring avec Alborosie. Ajoutons à cela le remix « Liberation Time » et un remix d’un tout autre genre, « Diamond Girl ». Les boites et les clubs ont aussi leur propre morceau, représenté par « Salade tomates oignons ».

On sent un Booba qui se dévoile avec « La vie en rouge ». Et quel plaisir de retrouver de la douceur dans ce monde hardcore en la personne de Naadei qui interprète « Ride ». Chanté en anglais, il s’agit d’un son très mélodieux. Le couplet de Booba sur « Maman dort » apporte son quota de tristesse à cette mixtape et « Eldorado » rend hommage à ces immigrants vivant la misère. De son côté, Humphrey saupoudre le tout d’une pincée de rnb avec « Un grand de demain ». Mais le côté hardcore reprend vite le dessus à l’écoute de « Rat des villes ».

Bien évidemment, 92i se retrouve sur cette mixtape, comme pour marquer son territoire avec « On contrôle la zone ». Et il y a « Fœtus » dans lequel B2O s’ouvre à nouveau un peu plus encore…



By: Siham TOUIL

Comments

Online Store