Home > Critics > Yes McCan défriche un nouveau lane avec «Ps. Merci pour le love»

Yes McCan défriche un nouveau lane avec «Ps. Merci pour le love»

Yes McCan m’a décrit son nouveau EP solo comme un amalgame de tracks sur lesquelles il travaillait tard le soir après les sessions studio. L’image couverture du projet nous entraîne clairement dans un espace où le corps est épuisé mais le cerveau ne cesse de tourner et je suggère de faire l’écoute de l’album dans un état second pour bien l’absorber. Effectivement, VNCE propose des textures sombres aux accents électro-acoustiques et, dès l’intro, on est plongé dans un univers qui s’éloigne du rap conventionnel. Make it Rain records (label sous l'enseigne Bonsound) a release le single de Joe Rocca mais aussi du EP de l’artiste électronique Ouri et on retrouve la voix d’Odile Myrtil sur cet album ainsi que sur la première track «514 Diamond Taxi». Le tempo et la thématique de la chanson rappelle les after-hours sous le moonshine et demeure foncièrement montréalaise dans son propos. Toutefois, c’est une ouverture choc qui en déstabilisera plus d’un.





Reste que la thématique de rouler sur une tank vide est conséquente et parfaitement enchaînée avec F.P.T.N (Fais pas ton niaiseux) qui relance l’album dans le rap avec un hook familier de CDX. L’excellente vidéo produit par Rococo, accompagne bien cet hymne où Yes pose des verses tissés serrés qui rappelle la saveur qu’il amène à Dead Obies. Si la nature éphémère de F.P.T.N. rend la chanson plus accessible, on passe à un tout autre registre avec Double Cup. Un beat percutant et opaque qui est sûr de faire sauter les peakers et énerver les boombapers. C’est clair que Yes McCan s’est servi de ce projet solo pour tester l’étendu des effets vocaux et des hooks. Si on fait un parallèle avec le EP Air Max de Dead O et les prochains releases de Joe Rocca et Brown, on se rend compte que les gars assument pleinement leur désinvolture. 



Louvre est la chanson qui sort du lot et qui risque d’accompagner plusieurs excursions en whip de fin de soirée cet été. Un refrain presque pop avec un vocal sample clever et un beat entraînant. Je ne serais pas surpris qu’elle soit en ligne comme prochain single. Allan Theo est très balancée dans son ensemble et je pense que la chanson représente bien la plume que Yes McCan voulait mettre de l’avant avec PS. Un bonus freestyle qui rappelle le Back 2 back de Drake permet de boucler la boucle sur tous les haters que la nouvelle direction entreprise par le rappeur est sûre de générer. Évidemment, avant de donner son love à Yes McCan, cela prendra probablement plus d’une écoute au public général, mais il n’en demeure pas moins un coup de force que de dévier aussi fort pour changer de lane tout en atteignant sa destination ‘’skurt,skurt’’.






À LIRE ÉGALEMENT


SANS PRESSION ET MUZION SERONT LES INVITÉS DE KARIM OUELLET AUX FRANCOFOLIES DE MONTRÉAL 2017


UN CONCERT D'IAM POUR LES 20 ANS DE «L’ÉCOLE DU MICRO D’ARGENT» À MONTRÉAL AUX FRANCOFOLIES 2017



LES CONCERTS GRATUITS ET EXTÉRIEURS DU RAP QUÉBÉCOIS DES FRANCOFOLIES 2017


10 VIEILLES CHANSONS DU RAP QUÉBÉCOIS QU'ON NE SERA JAMAIS CAPABLE D'ARRÊTER D'ÉCOUTER 



LES 5 MEILLEURS VIDÉOCLIPS DU MOIS D’AVRIL 2017



By: ASMA

Comments

Online Store