Home > Critics > Le cauchemardesque Mobb Deep de retour

Le cauchemardesque Mobb Deep de retour

Les légendes de Queen’s Bridge P et H, mieux connu sous les alias de Prodigy et Havoc, nous amènent un produit tout neuf 3 ans après leur petit dernier, Infamy.



Déjà en partant j’avais un intérêt pour ce groupe que j’avais vu évoluer depuis Juvenile Hell.

Ces pionniers allaient sans doute donner naissance à un classique à la hauteur des attentes. Dès le coup d’envoi, Amerikaz Nightmare, fait découvrir un Mobb Deep adoptant un style plus « à la mode » et des beats à la sauce franchement club. La track d’intro, intitulé tout comme le titre de l’album, donne un départ plutôt inquiétant à l'album car l’auditeur ne sait pas à quoi s’attendre par la suite. Pourtant, cette suite vient me séduire totalement avec le morceau Win or Lose. Ce qui suit plait bien, mais honnêtement quelque chose cloche...

Des featurings interessants, Jadakiss, Lil’ Jon, Noyd, Twista et Kanye West ainsi qu'une production omniprésente de Alchemist. D’ailleurs, le morceau Throw Your Hands (in the Air) en collabo avec le producteur Kanye West est lui aussi dément. Les beats toujours très simples sont meilleurs à chaque écoute (surtout sur When U Hear the Mob), mais on dirait que la poésie, qui avant les possèdaient, s’est vendu au profit de textes redondant qui ne parle comme à l’habitude que de crime et gangstérisme.

C’est comme si le temps avait passer et eux étaient rester au même stade. C’est loin d’être un mauvais achat, loin de là, mais les friands de vieux Mobb Deep seront agacés. On parle ici de M-O-B-B aggrippant le micro une fois de plus d’une main ferme, foutant une fois de plus le feu, un feu encore présent certes mais avec une flamme qui ne monte plus.

7.5/10

Hits : Win or lose // Got It Twisted // When U Hear the Mob // Throw Your Hands (in the Air)



By: W-e-s

Comments

Online Store