Home > Interviews > Entrevue avec Kasheem

Entrevue avec Kasheem



Ta sortie de prison est prévue pour quand ?
Kasheem : Soit 2006 ou 2007.

Tu as accordé une entrevue à l’émission Vibe Plus récemment et maintenant tu nous accordes une entrevue à l’émission prépares tu quelque chose à ta sortie?

Kasheem : C’est sur que j’vais faire quelque chose. Bon c’est sûr qui a eu de l’expansion depuis que j’suis rentré en dedans, y’a beaucoup de vidéos, y’a beaucoup d’albums qui sortent, mais j’pense pas que ça représente ce que je suis. Y’a certains groupes qui représentent la même chose que moi, mais ces groupes la sortent pas en tant que tel, on dirait qui tentent de nous bloquer. C’est sûr je sors un album dès ma sortie you know !

Pour les gens qui ne savent pas pourquoi as-tu été incarcéré?
Kasheem : Ben là j’vais pas dire pourquoi j’ai été coupable, mais c’est par rapport à des choses que j’ai fait dans la rue. J’étais dans des situations, fallait que j’mange you know, fallait je vive et j’ai fait ce que j’avais a faire.

Est-ce que les détenus savaient qui tu étais quand tu es entré?
Kasheem : Quand j’suis rentrer en prison tout le monde savait déjà j’suis qui parce que le gars avec qui j’ai fait un featuring, Blondie, lui y’a fait du temps au pénitencier avec moi parce que c’était un de mes Co accusés dans une certaine cause. Quand j’suis rentré le monde avaient eu l’temps de voir le vidéo, c’est sûr y’en avaient qui savaient pas que j’avais un album dehors, mais, y’avaient vu le vidéo donc y’avait pas mal de monde qui savaient j’étais qui ouais.

Pendant tout ce temps là qu’est-ce qui t’a occupé? As-tu continué à « spit » et à écrire?
Kasheem : Bon c’est arrivé quelques fois, mais faut dire que vu que c’était mon co-accusé on était séparé. Étant donné que c’était des choses sérieuses ils nous avaient séparé. Non pas vraiment, je n’ai jamais vraiment performer en dedans, c’est bizarre parce que je suis dans une autre vie, dans le milieu carcéral, puis je ne sais pas s’ils comprendraient comment c’est important pour moi le rap quand je spit, j’étais pas vraiment chaud. Depuis j’ai accordé des entrevues parce que je prépare ma sortie la j’suis plus sur écrire et sur rapper et je commence à montrer à des personnes proches you know.

As-tu eu des problèmes ou du « beef » à l’intérieur des murs là-bas?
Kasheem : (demi-rire) C’est sûr, c’est sûr qu’on a eu du « beef ». Des fois tu gagnes des fois tu perds. J’ai gagné des fois j’ai perdu d’autres fois, pis ça, c’est partout où j’suis passé. Ici j’suis à Donnacona, j’suis à sécurité maximum donc j’ai eu des « beefs » ici, tu sais parce que ça fonctionne de différentes manières : t’a minimum, medium, maximum. Moi j’suis arrivé au maximum tu comprends? Parce que j’ai eu des « beefs » entre temps. Comme je t’ai dit des fois tu gagnes et des fois tu perds comme je t’ai déjà dit puis t’es pas invincible en prison, on peut te pogner de dos, on peut pogner de face tu pognes tout le temps la montagne donc c’est sûr qu’il m’est arrivé des affaires. Moi je n’ai pas de problèmes avec ça. Ça fait parti du « game » et puis c’est une question de choix si j’suis là ben j’suis là pour rester, on va dealer avec ça pis on passe à d’autres choses après.

J’ai toujours été curieux de savoir si la bouffe était bonne en « tôle » (rires)…
Kasheem : Écoute ça dépend où tu vas (rires). Si tu vas à Bordeaux ou Rivières des Prairies tu vas « rusher » un petit peu, tu comprends? Mais ici où j’suis on est à maximum, mais ici on est vraiment en ségrégation. Tout est contrôlé, tout est fermé. Comme moi j’ai une diète musulmane donc on nous donne un sac de viandes : un poulet, viande hachée, des steaks, du poisson, on donne du riz, des pois, des légumes, toute ça pis nous on fait notre propre bouffe. On a des fours et on fait notre bouffe ! On mange bien, tu comprends. T’arrives au pénitencier, c’est différent, ce n’est pas comme le monde qui attende en prévention c’est du monde qui sont là à purgé des grosses sentences, sont là pendant un bout donc ils s’arrangent pour tu vivre normalement donc la bouffe est correct ! Vu c’est moi qui la fait est correcte.

Tu as eu l’occasion de voir le hip hop Québécois évoluer?
Kasheem : Tu sais quoi ? J’vais être vraiment, vraiment franc avec toi y’a des choses qui me plaisent pis d’autres choses qui me bloquent. Moi j’vais t’expliquer un peu qu’est-ce que je trouve qui est « messed up ». Moi quand j’ai commencé a rapper y’avait beaucoup de groupes j’parle de : RDPizeur, Fang, le Connaisseur, South Squad qui ont fait un « come back » plusieurs de ces groupes-là j’lai ai pas vu sortir tu comprends qu’est-ce que je veux dire ? Comme là j’trouve ça très bizarre! C’est sûr que bon, y’a Damien qui est sorti, j’ai la télé donc j’vois les vidéos, il fait qu’est-ce qu’il veut faire, c’est lui ! Mais c’est pas mon style, c’est pas pour moi, moi j’rap pour mon monde, tu sors de la rue, tu sors de la rue. Donc, j’capote pas sur qu’est-ce qui s’fait en ce moment.
(Hell-T : T’a entendu le mixtape de Blok B, t’as eu des échos ?)
Kasheem : Je n’ai pas entendu. mais Ticaso va me l’envoyer donc j’vais l’avoir bientôt. C’est sûr j’ai eu des échos, j’parle avec ! J’ai entendu, c’est très fort et ça, ça ressemble plus à sur quoi j’vais être campé quand j’vais sortir. Y’a beaucoup de vidéos qui sortent, mais moi j’vais dire la vérité. moi y’a une affaire que j’aime pis c’est les beats de Ruffneck. C’est ça j’peux te dire pis pour le reste des gars, « real recognize real » !

Avais-tu des fans en prison?
Kasheem : Ben ouin, tout le monde me dit ça ! Tu devrais « focus » là-dessus t’a la chance de t’en sortir avec ça et les gars ont pas tout à fait tort. Ils ont raison, un moment donné faut tu fasses quelque chose de bien avec ta vie. J’ai un peu perdu le « track ». Parce que moi quand j’ai fait l’album, écoute-moi, j’pensais que c’tait un rêve « It’s all good, I’m a get paid » j’vais avoir de l’argent, tu comprends, la réalité frappe vite. Moi j’ai une petite fille j’ai des choses qui faut que j’assume. J’ai réalisé que c’tait pas ça.

Les détenus sont-ils des fans de hip hop? Est-ce qu’ils arrivent à écouter ou suivre ce qui se passe?
Kasheem : On suit tout ! On a tout ! Nuit blanche les 4 éléments tu comprends ? I keep up mais, j’suis pas vraiment qu’est-ce qui s’fait au Québec. Quand j’étais à Bordeaux j’écoutais, mais maintenant là j’ai perdu le fil un peu…

Depuis « Ange ou Démon » est-ce que Kasheem a évolué en tant que rappeur et personne?
Kasheem : Ça c’est garanti, regarde, quand j’ai fait « Ange ou Démon » j’avais 20 ans, j’en ai 25, y’a une grosse différence, y’a beaucoup de choses qui ont joué. Pendant j’enregistrais l’album, j’ai eu ma fille donc y’a des chansons où tu peux sentir qu’il y a une petite différence. J’ai vieilli, j’ai vécu d’autres choses entre temps.

La plupart des détenus ont besoin d’un moment de répit à leur sortie. Toi as-tu déjà des buts et des objectifs tant au niveau de la musique que dans ta vie personnelle?
Kasheem : Nah, nah moi j’ai plus le temps de relax ! Dès ma sortie je retourne direct en studio. Tout ça c’est déjà régler, tu comprends, mixtapes après mixtapes. Yo, la seule chose je veux faire là. C’est que j’me suis dit de n’être jamais encore cassé de ma vie. Pis j’vais faire des albums, pis j’vais réussir. Dès que je sors c’est sur ça j’suis. Même si ça va me prendre 2-3 ans, je vais souffrir parce que j’vais travailler trop fort, mais tant qu’ça réussisse. Y’a pas de temps de répit, c’était des vacances ici aussi, oublies pas ça là ! J’ai eu l’temps d’avoir un moment de répit maintenant on prend ça au sérieux y’a plus de temps à perdre !

Surveillez la sortie du mixtape de Kasheem! Keep your head up!



By: Hell-T

Comments

Online Store