Home > Interviews > Entrevue avec Grand Marquis

Entrevue avec Grand Marquis

Depuis le 20 septembre, l’album de Grand Marquis, Ma Politique, est disponible en magasin. Ce premier opus engagé nous présente un artiste qui n’a pas froid aux yeux et qui dit haut et fort ce que d’autres pensent tout bas.



Tout y passe dans cet album: scandale des commandites, système de santé déficient, culture en danger, politiques sociales qui battent de l’aile et jeunesse à la dérive, hommes de pouvoir ne semblent pas prendre leurs responsabilités et ne tiennent pas leurs belles promesses électorales; tous les méfaits de la société sont montrés du doigt. Rencontre avec le Caporal Grand Marquis.

On te connaît comme homme d'affaires qui est à la tête NSC Records et qui produit, notamment, Clermont et Wiser. Pourquoi as-tu eu envie de passer derrière le micro?
GM:Pour commencer, Wiser et moi sommes partenaires dans NSC. Depuis le début, je suis devant le mic, j'ai participé à trois tracks dans la compilation "Sans Rimes Ni Raisons". Puis, j’ai également fait trois instrumentaux. J'ai eu envie de sortir mon propre album, de travailler mes sons et de travailler mes textes pour faire découvrir aux gens ma philosophie et mes opinions sur certains aspects de notre société.

Pourquoi avoir produit un album sans avoir sorti un single et sans t'être fait connu progressivement?
GM:Probablement pour que les gens voient vraiment qui est Grand Marquis et ce qu'il représente. Aussi, afin de bien promouvoir le reste du team NSC que je traite comme mes égaux. Je ne voulais pas être vu comme la grosse tête qui se met en avant de ses artistes. Chez NSC, notre façon de faire c'est de s'occuper à fond de nos artistes et de leur donner le plus d'expositions possible sans jamais se servir d'eux. J'ai donc attendu de peaufiner mes trucs avant de me lancer à fond sur la scène.

Le concept de l'album dénonce la société de consommation et les médias en particulier. Peux-tu nous expliquer pourquoi tu te proclames le Caporal Lortie du rap!?
GM:Je ne me proclame pas le Caporal Lortie du rap! C'est juste une métaphore qui résume mon écoeurement envers des choses inacceptables en 2005 dans une société comme celle du Québec. J'ai eu envie de faire savoir aux gens ce que moi j'en pense! En espérant pouvoir réussir à me faire entendre par la voix de mon mic au lieu de celle d'une mitraillette, d'où le concept de la pochette.

Quel public vises-tu?
GM: Je vise dans le tas en espérant atteindre le plus de monde possible. J’espère que les gens seront ouverts à ma musique et à ma façon de passer mon message qui dénonce le fait que des entreprises, telles que Quebecor, contrôlent de plus en plus notre vie. Je dénonce le fait que nos politiciens, que nous avons élus, travaillent uniquement pour leurs intérêts au lieu de travailler pour ceux du peuple. Mais je n’ai pas oublié les gens qui aiment les bons groove que Wiser, E.T. et moi avons travaillés pour cet album.

Quelles sont tes attentes vis-à-vis de cet album?
GM:Me faire connaître et rejoindre le plus de monde possible, me faire un nom dans la scène locale et créer des débats sur les problèmes de la société actuelle.

Parle-nous de tes projets à venir?
GM:Pour l'instant, on prépare une série de spectacles avec les artistes du NSC Records dont Clermont qui a récemment été nommé à l’ADISQ. Puis, on s’apprête à finir l'album de Mic Life qui devrait sortir au début de 2006. Je m'en vais également en Suisse et en France au mois d'octobre afin d'élargir notre réseau de contacts en Europe et aussi pour collaborer avec un artiste là-bas. Surveiller le site Web de NSC Records pour plus d'informations.

L’album de Grand Marquis est en vente en partout!
www.nscrecords.com



By: Mayasan

Comments

Online Store