Home > Interviews > Entrevue avec Malik Shaheed

Entrevue avec Malik Shaheed



Lucky Charms :
Tu parles depuis assez longtemps du projet Franglais. Tu as sorti une mixtape du nom de Franglais qui s’est retrouvé à être une compilation dans laquelle tu avais beaucoup plus un rôle d'animateur que de rappeur. Peux-tu nous expliquer les raisons d'un tel délai pour la sortie de l'album?
Malik Shaheed :
Je voulais être sur de bien réussir mon coup, apprendre le bon processus pour sortir un album. J'ai roulé ma bosse dans le domaine du marketing, de la promotion de spectacles et d'événements, mais je ne m'y connaissais pas assez en ce qui concerne la sortie d'un album. Aussi je ne voulais surtout pas faire comme 95% des rappeurs {québécois} qui lancent des albums sans bon plan de marketing. Je voulais m’assurer d’avoir une tournée et une distribution solide avant de lancer un projet.

Lucky Charms :
D'accord, quels artistes ont collaboré avec toi sur l'album?
Malik Shaheed :
Il y a Imposs, Yvon Krevé {Von Von} , Voyou, SP, Nara, Radikal, Jérôme Philippe, Karl Wolfe ainsi que plusieurs autres.

Lucky Charms :
Et qui sont les producteurs avec qui tu as fait affaire?
Malik Shaheed :
Stratège, Ground Shakers, Parafino, Ruffsound, Trobiz (Nouvelle-Écosse) ainsi que d’autres.

Lucky Charms :
Si l'on observe l'évolution du game depuis 1998, on avait beaucoup de difficultés à avoir un accès médiatique, pour ensuite avoir eu un semblant d'ouverture et ensuite tout est retombé comme pour obscurcir la lueur d'espoir que l'on nous avait reflété. Selon toi, pourquoi cela est arrivé?
Malik Shaheed :
Bien en fait il y a 3 raisons pour laquelle cela arrive, premièrement nous n'avons pas de station radio urbaine 24H...

Lucky Charms :
Oui mais pour cela il faudrait en masse d'argent, donc des gros commanditaires.
Malik Shaheed :
Oui bien sur, mais pour finir de répondre à ta question, il manque la station urbaine, il y a encore un gros blocage de la part des médias envers le Hiphop et il y a un flagrant manque d'évolution dans le Hiphop québécois.

Lucky Charms :
Que veux-tu dire par manque d’évolution?
Malik Shaheed :
Bien, les gens essaient trop de faire de la musique ''underground''. Il y a un manque de musicalité au travers de leurs chansons. Les gars font des trop longs verses..négligent l'aspect d'incorporer des ''bridge'' et de faire des chansons étant accessibles à un grand public.

Lucky Charms :
D'accord, dans ce cas que penses-tu du rap plus ''underground''? Par exemple, des gars comme Little Brother, est-ce que tu considères cela comme ''underground'' versus d’autres groupes New-Yorkais qui semblent rouler plus?
Malik Shaheed :
Personnellement j’aime bien Little Brother, je fais passer leurs clips à mon émission Hiphop, mais en ce qui concerne une rotation sur les ondes de Musique Plus, il est peu probable, car il est certain qu'ils vont considérer cela comme ''underground''. A mon émission je laisse beaucoup d'opportunités pour les artistes qui ne sont pas nécessairement des grands succès commerciaux.

Lucky Charms :
Pour revenir à la station de radio urbaine, il y en a même à Winnipeg, crois-tu vraiment qu'à Montréal il serait possible d'avoir des gens intéressés à investir de l'argent pour faire rouler un tel projet?
Malik Shaheed :
Oui, il pourrait y en avoir des gens, mais cela prendrait quelqu'un qui soit à la fois '' démocratique'', doté d’une connaissance approfondie du Hiphop et surtout d'un excellent sens des affaires.

Lucky Charms :
Est-ce que Malik Shaheed serait intéressé d'occuper un poste dans une telle radio?
Malik Shaheed :
Bien sur que je serais intéressé si cela veut dire de travailler avec des gens sérieux. Je ne fais affaire qu'avec des gens sérieux sachant où est-ce qu'ils vont.

Lucky Charms :
OK Malik! Sur un autre ordre d'idée, je t'ai connu en tant que Malik Shaheed l'animateur de l'émission Hiphop et tout d'un coup, on voit arriver Malik Shaheed le rappeur et pour plusieurs cette évolution fut dur à comprendre. Est-ce parce que tu souhaitais être rappeur avant d'être dans les médias?
Malik Shaheed :
Non, je n'ai jamais pensé qu’un jour je serais un rappeur, j'ai roulé ma bosse comme promoteur et dans l’animation de soirées bien avant de faire tout cela. Venant d'un quartier où l'on nous donnait peu de chances...

Lucky Charms :
Little Burgundy?
Malik Shaheed :
Oui, Little Burgundy. Donc venant de ce quartier et partant de rien, j ai dû ''hustle'' mon chemin pour arriver là où je suis. J’étais déjà une star dans le hood avant de rapper.

Lucky Charms :
Ok, donc tu étais déjà MC à ta manière, mais encore une fois, qu'est-ce qui fait que tu as choisi de prendre le micro pour rapper au lieu de simplement animer?
Malik Shaheed :
Bien en fait, depuis que j’anime je reçois beaucoup de matériel, mais il est toujours semblable et la façon d'aborder le rap game est toujours la même. Je me suis donc dit que je me devais de démontrer comment il fallait s'y prendre.

Lucky Charms :
Ok donc si je comprend bien, tu es la pour proposer la meilleure façon de rentrer dans le game et ainsi ouvrir les portes pour que l'on aille un meilleur niveau?
Malik Shaheed :
Oui exactement, ouvrir les portes est définitivement une bonne façon de décrire ma pensée.

Lucky Charms :
Suis-tu un peu les péripéties du game Montréalais en ce moment? Par exemple le conflit BBT vs Baxter Dexter?
Malik Shaheed :
BBT vs qui?

Lucky Charms :
BBT vs Baxter Dexter
Malik Shaheed :
Non je ne suis pas au courant de ca, j’ai entendu des histoires a propos de BBT vs Blok B ainsi que Blok B vs Limoilou Stars.

Lucky Charms :
Bon d'accord, selon toi est-ce que la confrontation entre rappeurs et les beefs seraient de bonnes manières pour donner une exposition crédible de la scène Montréalaise dans le monde?
Malik Shaheed :
Non, je ne crois pas, car on a pas vraiment l’image pour et surtout la majorité des gens de 18 ans et plus en ont absolument rien à foutre des conflits sur la scène. Le hype par le beef ne sert a rien au Québec. Certains utilisent ce moyen, car ils veulent se donner une image ''gangsta'', mais cela n’est pas nécessairement crédible tandis que pour d’autres tu peux les croire. Blok B par exemple, ca c’est des vrais gars!

Lucky Charms :
Yah je te feel la dessus. Bon étant donné le rétrécissement à l'accès médiatique Hiphop, tu es devenu quelqu'un d'assez important, c'est à dire que l’on doit passer par toi pour présenter des projets aidant à la promotion. Alors sachant cela faisons une petite mise en situation: un tel MC te nomme dans un track dans le but de te diss. Qu'elle sera ta réaction? Faire comme si de rien n’était ou lui bloquer l'accès à ton émission donc un des seuls moyens de se faire voir et entendre?
Malik Shaheed :
Bon moi cela ne me dérange pas, car je suis la {place sa main droite en haut de sa tête et ceux qui me diss sont la {place sa main gauche plus basse que l’autre}. Tu vois je suis quelqu'un de très ''democratique'' et professionnel, il y a Malik le rappeur et Malik l'animateur. Si j'ai des beefs dans la rue, je ne vais pas les emmener dans mon émission, je sais faire la part des choses.

Par exemple, Heenok m'a diss, mais cela ne m'a pas empêché de lui consacrer une émission complète.

Lucky Charms :
{rires} Justement cela est sans aucun doute très drôle que le gars t'aille malmené sur ''track'', mais que tu ailles quand même été professionnel avec lui et tu lui as donné une belle opportunité de se faire voir. C'est à croire que son coup était carrément un publicity stunt.
Malik Shaheed :
Oui et cela n'a pas vraiment marché, ce genre de ''move'' ne marchera pas au Québec étant donné la nature des gens. Comme j'ai dit plus tôt, je suis quelqu'un de professionnel quand il s'agit de faire mon travail.

Lucky Charms :
Effectivement, plusieurs commentaires positifs à ton égard semblent indiquer que les artistes semblent reconnaître ta neutralité et aussi que tu es un élément connecteur dans la scène, un rassembleur.
Malik Shaheed :
Oui c’est cela, je suis très ouvert envers les gens sérieux et qui ne passent pas leur temps à ''hate''. Si tu as le temps de ''hate'' c'est que tu as trop de temps libres. Utilise-le pour écrire et travailler tes chansons au lieu de le perdre à hair!

Lucky Charms :
Parfait Malik, je tiens a te remercier pour cette entrevue!
Malik Shaheed :
C’est moi qui te remercie, j’ai bien aimé tes questions.

Lucky Charms :
All good man, je fais mon job et je tiens a rappeler aux gens que ton album est disponible partout à des prix allant aussi bas que 7,99$



By: Lucky Charms

Comments

Online Store