Accueil > Chroniques > Sociologie du fun

Sociologie du fun

« Ce n’est pas tellement que ça va archi mal dans le Hip Hop au Québec. En rétrospectif, 2006 fut quand même une belle année », me lance Scoul, membre de la formation CEA, « L’industrie est à un certain stade, elle est jeune, c’est quasiment normal que ça ne soitpas la frénésie ».



Mais je vous assure que c’était effectivement la frénésie lors du lancement de CEA au Théâtre du petit Champlain à Québec lundi soir dernier ; et que si cet engouement se prolifère à travers ventes d’albums et « exposure » médiatique, le Hip Hop Québécois risque d’être plus convoité que jamais.

Doucement. Je ne suis pas en train de vous annoncer la venue du Messie du Rap Queb. Par contre, c’est avec entière confiance que j’annonce la venue d’un nouveau phénomène Live tout à fait percutant. CEA l’album c’est excellent, CEA le spectacle, c’est une intraveineuse de fun. Ce n’est pas qu’ils ont hissé la barre, c’est qu’ils ont carrément changé de game. Il faut toutefois préciser que l’introduction de CEA au monde de la scène ne s’est pas faite dans un environnement hostile. Nous sommes dans leur cour arrière ici et l’on peut facilement repérer les six degrés de séparation avec les 300 personnes dans la foule. Il fallait tout de même se prouver devant parents et amis.

C’est donc avec un désir viscéral de montrer ce qu’ils ont dans les trippes que CEA débarque sur scène. C’est avec cette fougue et cette énergie qu’ils produisent un spectacle Hip Hop des plus rafraichissants. La soirée s’étire sur presque deux heures comme un bon film d’action qui nous fait perdre la notion du temps. En plus d'être 7 membres, ils seront bien accompagnés en cette soirée de lancement. Coréalisateur sur l’album et invité spécial, JT de Delicate Beats, se charge du clavier et de son Mac. Une demie des 2Tom est à la basse et l’autre moitié se joint à Accrophone pour accompagner CEA sur la track Zone de Turbulence. Pour venir donner du lourd à Limoilou, Zaparo de Limoilou Starz accompagne Ken Lo et CEA sur la chanson La Mort du Monde. Vous avez deviné, Boogat et Karim Ouellet sont aussi présents et on se tape un gros délire Movezerbe avec le tube Le Feu, chanson qui semble tranquillement faire son tour du globe. Le son est bon, l’éclairage est bon, l’action est bonne, mais c’est l’ambiance que le groupe réussi à générer qui est à couper le souffle. Franchement, c’est de très haut calibre et s’ils sont en spectacle près de chez vous, marcher, courez, conduisez, téléportez vous, peu importe, mais allez-y.

CEA c’est Lwazo, Doc Jay, Marième, Bob Bouchard, Wah Wah Samsom, Bigg Lou et Scoul.CEA c’est bêtes de scène, mais CEA c’est famille. CEA est un party, mais CEA est une conscience. CEA c’est sept, mais CEA c’est un. CEA c’est Énergie, mais CEA c’est CHYZ. Et c’est parce que CEA est toutes ces choses, que CEA c’est espoir.

Soyez Grands



Par: Safia

Commentaires

Boutique En ligne