Accueil > Chroniques > Review de l'année 2006!

Review de l'année 2006!

Le hiphop Québécois s’est fait brassé la cage en 2006, c’est le moins qu’on puisse dire. Je vous offre mon bilan, à vous, fans de hiphop qu’on peut qualifier de très amoureux de la dite culture.



D’entrée de jeu, je dois vous avouer que ce n’est pas moi le spécialiste cette année. Depuis que nous (Betchi et moi) avons mis un terme à l’aventure des 4 Éléments sur les ondes de CISM 89,3, j’ai pris une pause nécessaire, une distance avec le hiphop. Pour faire une histoire courte, la musique c’est toute ma vie, sauf que le Kraft Dinner (même avec des saucisses) à tous les jours, dude tu le sais que c’est pas bon pour ma santé. Donc c’est en direct de Whistler, BC où je suis pour les prochains mois que je vous écris un bilan de ce que j’ai retenu cette année.

Le petit Jérémy ou Manu Militari?
Dude la question ne se pose pas. Manu a livré l’album des 5 dernières années, Jeremy **** la ***** du mec d’évangélisation 2000. Manu est arrivé prêt aux Francofolies, devant une foule en feu. Il a été le premier artiste hiphop Québécois à être en nomination dans la catégorie Auteur Compositeur de l’Adisq. Pour toute ces raisons et parce que je le crois intègre dans les choix qu’il fait, c’est pour moi l’artiste qui a changé la face du rap au Québec en 2006. Non loin derrière, j’ai trouvé une place pour Anodajay. Il y a quelque semaines à peine, le vidéo-clip Le beat a tibi avec l’honorable Raoul Duguay en a fait frissonner plus d’un. Le plus québécois des vidéo-clips à avoir vu le jour!

Je me dois de lancer une poignée de shootout à quelques artistes qui ont travaillés dur dans les derniers mois. Atach Tatuq, avec 3 trophées sur le dessus du foyer (Gala MU, Adisq, Gamiq). On parle ici d’un record important, vous l’avez amplement mérité et j’ose espérer que votre créativité vous suivra dans vos aventures solos. Sa Majesté l’Intrus d’Atach Tatuq en a profité pour mettre sur pied le Dezed dans toutes les formes possibles (DVD, macarons, céréales Dezed) et l’aventure reste à suivre. Monk E a également livré un album solide qui m’a beaucoup marqué en 2006 (même si officiellement le tout est 2005), un artiste complet, un backpacker comme on les aiment qui a visite la France dernièrement en compagnie de Maybe Watson et 7D! Semi Bruce, a finalement sorti un album que plusieurs attendaient (Pleurer avec le sourire). En plus d’écouter souvent le hockey (ho oui je m’en vante) avec le Semi Bruce en question, j’ai aimé son album.

L’Assemblée a probablement été le groupe qui a fait les plus gros moves du coté bizness. Pour la simple et unique raison qu’ils savent s’organiser pour obtenir du succès, le groupe mérite une place dans le panthéon 2006. Frenchi Blanco a eu la collaboration que plusieurs auraient souhaité avoir : Inspectah Deck du Wu Tang. Un gros move et son album est dans les bacs. Koriass en a fait patienter plus d’un avec la venue de son premier maxi, le satisfaisant Mort de rire. Plusieurs voient en lui l’avenir du rap au Québec, et vous n’avez pas tord sauf qu’un buzz fini toujours par s’éteindre, faudrait pas trop attendre (Othello). Ale Dee, le roi de Trois-Rivières, a ce qu’il faut pour conquérir les pistes de danses du Québec et plus encore. On ne pensait juste pas que ça prendrait 4 ans pour le sortir… Rainmen est aussi finalement de retour… A Anjou (quartier ou les soldats de l’Acropolis et Rainmen ce sont établi) les spéculations entourant le retour du Mobb Deep Quebecois ont dure un bon 5 ans. Étrangement sur l’album Bi’ness Legal je n’ai pas eu la chance d’écouter autre chose que les singles sur Hhqc, qui m’ont amplement satisfait par leur cote sombres. Salutation a ces deux soldats qui apporteront un nouveau souffle au mouvement si ils arrivent à se produire suffisamment sur les scènes du Québec.

Omnikrom et l’électro rap rose fushia.
Avant je détestais, maintenant j’aime de plus en plus. Il faut dire qu’avec la venue du hit Chewing Gum Fraise (numéro 1 à CISM 89,3) en collaboration avec Numéro, le rap électro est devenu à la mode à Montréal. TTC qui a adopté le 514 (ils sont chou chou ici) y sont pour quelque chose. Lors de la venue de Cuizinier, nos montréalais Omnikrom ont eu droit au plus grand nombre de bras dans les airs depuis un bon bout de temps, une grosse foule énervée juste pour eux. Je crois sincèrement que leur public n’est pas seulement composé de jeunes universitaires fringants qui aiment se montrer la face dans le Nightlife… Un genre rap en développement au Québec et je crois qu’il restera même si on reste parfois tous réticents…

La couverture des médias en 2006…
Il devait être midi et je faisais la vaisselle avec ma blonde, pendant la semaine des Francofolies. Pour vous mettre encore plus en situation, ça devait faire 6 mois que je n’avais pas touché au hiphop québécois, rien du tout. C’était ma pause. Ce jour là, j’ai vu comme plusieurs l’animateur François Paradis de l’émission TVA en direct se payer la tête de Black Taboo & Omnikrom. L’animateur dénonçait les paroles trop crues, l’incitation à la débauche etc. Le fait de dénoncer ne cause aucun problème, c’est avant tout une question d’opinion. C’est plutôt de dénoncer sans savoir qui pose problème. Si on se donne la peine de chercher un peu, comme les recherchistes auraient dû le faire ce jour là, ils auraient découvert que Black Taboo et Omnikrom font beaucoup plus dans le divertissement et que tous ces groupes ont un public cible bien à eux. Société québécoise, ce n’est pas en tapant sur ceux qui font des choses explicites que tu éduqueras tes jeunes. On est fort là dessus le scandale, encore une chance que Myriam Bedard ne rap pas… Eric Lapointe rentre toujours à 6 heures du matin avec assez de farine dans le nez pour te faire des muffins et tu l’aimes encore… Oups je parle sans savoir. Désolé!

Baxter Dexter et le BBT?
Je ne sais pas trop quoi dire. Le BBT est toujours vivant, Baxter est maintenant plus connu, tant qu’on garde ça entre nous, on n’aura pas l’air con. Les beefs ont poussés comme des champignons. Par le fait même les ventes de cassettes Mini Dv ont triplé au Future Shop. Silence! On tourne pis après on va faire un tour sur YouTube.

Pis finalement Hell-T, as-tu aimé ton année?
Oui. Le hiphop progresse au Québec. Posez vous toujours la question sur chaque décision et mot que vous écrivez. On est bourré de talent ici. Je crois sincèrement qu’il y a de la place pour tout le monde. CKOI a même ouvert une station Internet Urbaine... C’est toujours mieux qu’une claque sa gueule. Finalement, j’ai débuté l’écriture d’un livre sur le hiphop Québécois, je trouve qu’on le mérite tous, sans exception. Pour se faire j’aurai certainement besoin de votre collaboration : artistes, intervenants, fans de musiques etc. Donc contactez moi: [email protected] Demandez moi pas quand le livre sera sur les tablettes, c’est un long processus.

Je vous souhaite une bonne année et ne lâchez surtout pas!

Ce que Hell-T surveillera en 2007:
Imposs, la radio urbaine de CKOI, le retour de BBT, Baxter Dexter, Manu Militari, Betchi de 2e Monde et le site bootlegrecords.ca, Guillaume Latendresse et probablement l’assassinat de Sergei Samsonov, les jupes au printemps, Koriass, les voitures des deux cotés au coin Bleury et Ste Catherine même si Izabelle Desjardins tient son petit micro dehors, Ale Dee et finalement moi.

Peace!



Par: Hell-T

Commentaires

Boutique En ligne