Accueil > Chroniques > 5 MC qui ont prouvé que le rap queb s'exporte

5 MC qui ont prouvé que le rap queb s'exporte

Faisant suite à notre chronique «10 rappeurs qui ont voyagé grâce au battle-rap», ce billet vise à souligner les rappeurs qui ont vécu d’étonnnantes tournées en sol étranger. Les MC ont la chance de s’exporter dans des pays dont on ne se serait pas douté, notamment en participant à divers « Francofolies » dans des pays non-francophones. Outre ce top 5, notons Vox Sambou (Nomadic Massive) qui a beaucoup voyagé grâce à sa musique. Le rappeur Karma Atchykah a également eu la chance de se produire devant 5 milles personnes pendant un concert unique en Pologne. Sans plus tarder, voici 5 des rappeurs québécois à avoir tourné à l’extérieur du pays.



Accrophone en Chine

Le défunt duo Accrophone, qui réunissait les rappeurs Claude Bégin et Eman, a également réussi à exporter sa musique jusqu’en Chine en 2009. Invité par l’ambassade du Canada dans le cadre de la Semaine de la francophonie annuelle, le groupe de Québec a tourné pendant un peu plus de 2 semaines, donnant une dizaine de concerts dans plusieurs villes telles qu’Hong Kong, Taipei et Shanghai. « C’est des choses que je ne pensais pas nécessairement vivre dans ma vie. Je n’avais pas figuré tout ça par rapport à la musique.  Je ne sais pas comment réagir. » racontait un Eman ébranlé, par rapport à son expérience en sol chinois, sur le DVD Merci! - Accrophone en Chine, sorti en avril 2010. À voir ce DVD, le groupe semble avoir reçu un accueil digne des Beatles.


Webster aux États-Unis

Webster fait aussi partie de nos rappeurs locaux qui bougent beaucoup. Depuis un bon moment, le rappeur et conférencier parcourt le monde afin de faire la promotion du français via des ateliers d’écriture ainsi que des concerts.  Il a visité la Chine, le Japon, la France, la Belgique, la Suisse, le Sénégal, la Maurétanie, le Mali, mais également les États-Unis. Le rappeur donne plusieurs fois par année divers ateliers dans les départements de français des universités des États-Unis. De celles-là, notons les prestigieuses Havard, Howard et Columbia où il fait également des concerts directement dans les écoles. Le rappeur a aussi la chance de se produire dans des bars et des salles de spectacles. Webster note qu’il existe aux États-Unis un public francophone et francophile, alors qu’il y constate également une population immigrante qui parle français ou des gens qui étudient la langue.


Monk-e au Mexique

La semaine dernière, Monk-e nous prouvait – lors de la mise en ligne de son plus récent clip - qu’il était devenu un véritable globetrotter grâce à sa musique. En effet, son vidéoclip Partir se veut un véritable collage d’images de ses nombreux voyages. Avec huit tournées mexicaines, huit tournées européennes (Angleterre, France, Luxembourg, Suisse) ainsi que plusieurs passages aux États-Unis, à Cuba, en Australie, au Gabon et en Ouganda, l’artiste compte définitivement un impressionant parcours à l’étranger. De tout cela, c’est le Mexique qui semble être sa destination préférée. Monk-E y a cumulé une trentaine de concerts dans plus de dix États différents. Il a notamment fait le plus gros rassemblement de musique hispanophone au monde, le festival Vive Latino. Notons que le rappeur partira pour le Mexique à la fin du mois de janvier 2017 pour une énième tournée.



Samian au Costa Rica

Samian est l’un des rappeurs québécois qui a le plus voyagé grâce à sa musique. Il a entre autres visité la Chine, l’Indonésie, l’Allemagne, la Suisse, la France et, surtout, le Costa Rica. Le MC, accompagné de Dj Horg, son acolyte de toujours, a donné un spectacle dans ce pays d’Amérique centrale dans le cadre d’une rencontre internationnale avec plusieurs professeurs de français. Le concert de Samian a tout de même attiré plusieurs personnes de la communauté costaricienne qui ont assisté au spectacle malgré l’écart linguistique. Selon Dj Horg, le public ressemblait à l’audiance habituelle du rappeur : des adultes (les professeurs) ainsi que plusieurs jeunes. Toujours d’après le réalisateur, l’ambiance était très énergique et le crowd était participatif. Le rappeur est d'ailleurs présentement en Corée du Sud pour donner un spectacle.

Dézuets d’Plingrés en France

Plusieurs groupes ou rappeurs québécois ont récemment parcouru la France. Pensons par exemple à Dead Obies ou encore à Koriass qui comptent plusieurs passages en sol français. Cependant, il y a d’autres artistes, avec une portée moins importante, qui ont réussi à s’aventurer en France. Le duo Dézuets d’Plingrés a une tournée à son actif dans cette région. En 2011, le groupe a organisé une tournée de quatre concerts afin de faire la promotion de son maxi vinyle Vétustes et Consenti et pour officialiser les collaborations outre-Atlantique sur le projet. Le groupe raconte qu’en se produisant avec des groupes assez similaires, soit Enz, Dizzylez, 12mé&Raph, il a reçu un accueil très chaleureux de la part du public français.




Par: SDG

Commentaires

Boutique En ligne