Accueil > Chroniques > Célébrons le vivant | Ruffneck

Célébrons le vivant | Ruffneck

Récemment, nous avons souvent pris la peine de souligner l'anniversaire de decès ou la mort de plusieurs artistes, mais il nous paraît également important de célebrer leur vivant. En ce sens, nous avons décidé de lancer une chronique qui reviendrait le plus souvent que possible afin de marquer la fête de certains de nos MC’s québécois préférés. Le bal se poursuit avec Ruffneck, un acteur très important de notre scène locale, qui célèbre aujourd’hui son anniversaire.



D’abord, Ruffneck est le président et le fondateur de BBT Wreck-Hurdz, qui est probablement la première compagnie de disques de rap au Québec à suivre le modèle des labels hip-hop indépendants américains. Ruffneck est également un réalisateur, un ingénieur de son, et un beatmaker très talentueux. Il a produit d’excellents beats pour des chansons qui ont carrément marqué l’histoire de notre hip-hop local. Le rappeur a lancé quatre albums, ainsi que plusieurs compilations et mixtapes que la plupart des plus vieux fans du rap québécois se souviennent toujours aujourd’hui.

Pour l'occasion, nous avons décidé de ressortir cinq de ses chansons marquantes.

Ruffneck - Faut que tu le vives


Première vidéo solo de Ruffneck. Un extrait de l’album Ruffneck présente : Bomb Beat, compilation parue en 2002. Le vidéo a d’ailleurs été numéro 1 au top 5 Franco sur les ondes de Musique Plus durant plusieurs semaines. 

Buzzy Bwoy feat. Ruffneck - Mes boyz


Extrait de Fume-le, le premier album de Buzzy Bwoy, paru en 2003. Pour nous, il s’agit de l’un des meilleurs beats que Ruffneck a produit. C’était avant-gardiste pour l’époque, du moins au Québec.
 

Dirty Taz feat. Ruffneck & Buzzy Bwoy - 1,2,3,4


Vidéoclip tiré du premier album de Dirty Taz, Revenge of the nerd, également paru en 2003. Il s’agit d’un des très bon coups du projet. Dans ce clip, on remarque clairement que BBT est un pionnier de ce franglais abusif aujourd’hui utilisé par les rappers nouveaux genres comme Dead Obies.

Ruffneck feat. Chub-E Pelletier - Montréal


Une autre des chansons connues de Ruffneck, extrait de sa mixtape Straight Outta Funktown, parue en 2007. Un très bon hymne à la ville aux côtés d’un des montréalais les plus fiers de l’être, Chub-E Pelletier.

Ruffneck, Nordiqc, Psychoze, Jay-R, Ynox, Skeedjah Man & Bullet Ghost – We the Gang


Terminons avec un morceau un peu plus récent qui représente bien l’évolution de Ruffneck et de sa clique. Mine de rien, Ruff a réussi à bien traverser les époques. D’ailleurs, on a récemment appris que le rappeur prépare un nouvel album.



À LIRE ÉGALEMENT: 




Par: SDG

Commentaires

Boutique En ligne