Accueil > Chroniques > Célébrons le vivant | Maybe Watson

Célébrons le vivant | Maybe Watson

Récemment, nous avons souvent pris la peine de souligner l'anniversaire de decès ou la mort de plusieurs artistes, mais il nous paraît également important de célebrer leur vivant. En ce sens, nous avons décidé de lancer une chronique qui reviendrait le plus souvent que possible afin de marquer la fête de certains de nos MC’s québécois préférés. Le bal se poursuit avec Maybe Watson, un excellent rappeur de notre scène locale, qui célèbrerait aujourd’hui son anniversaire.



Maybe Watson s’est d'abord démarqué au début des années 2000 en tant que rappeur francophone au sein d‘un milieu anglophone via un collectif appelé Nine Majesty (Shades of Culture, Loe Pesci, Narcy, Euphrates, etc). On connait également Demagen, son groupe bilingue français-anglais avec le rappeur Prophecy. Il est alors reconnu comme un rappeur loufoque et plusieurs se souviennent encore de ses premiers hits (Ma frustration ou L'arbustre de ma connerie). Le rappeur, qui a ensuite formé un duo avec Monk-e, est néanmoins plus connu comme membre de deux collectifs marquants pour le hip-hop québécois : K6A et Alaclair Ensemble.



Son influence au sein des groupes qu’il compose est indéniable. Il est surtout un rappeur diversifié qui a su offrir des projets très intéressants tout au long de sa carrière. De ses projets solos (Maybe Watson et les copains, l'album Maybe Watson, Dreak) aux divers albums et mixtapes de K6A, sans oublier les nombreux projets d’Alaclair Ensemble ou encore l’album de son plus récent groupe Rednext Level, Watson a prouvé qu’il est un MC talentueux et imaginatif.

Pour souligner l’excellent travail qu’il a fait au fil du temps, nous avons décidé de ressortir quelques-unes de ses chansons marquantes.


Maybe Watson – Mange un char




Maybe Watson – Arbustre de ma connerie




Maybe Watson – Ville Emard




Demagen (Maybe Watson & Prophecy) feat. Loe Pesci - Paul Newman




Maybe Watson – Snow Love




Alaclair Ensemble – St-Roch







À LIRE ÉGALEMENT: 




Par: SDG

Commentaires

Boutique En ligne