Accueil > Chroniques > Célébrons le vivant | Le Voyou

Célébrons le vivant | Le Voyou

Récemment, nous avons décidé de lancer une chronique afin de marquer la fête de certains de nos MC’s québécois préférés. Aujourd’hui, nous tenons à souligner l’anniversaire d’un acteur important du quartier St-Michel à Montréal : le défunt Le Voyou, anciennement connu sous le nom de Dj Lovy D, qui est décédé en octobre 2014. Il aurait célébré aujourd’hui son 40e anniversaire.



Acteur, rappeur et militant, Le Voyou, qui était actif depuis les années 1990, a été un joueur très influent dans la scène hip-hop d'ici. Au moment de son décès, ses pairs avaient justement souligné l'importance qu'il a eue pour eux. J-Kyll, en entrevue à Nuit Blanche, racontait entre autres à quel point Le Voyou a été une grande source de motivation pour les membres du groupe Muzion, les accompagnant même lorsqu'ils avaient une réunion avec leur compagnie de disques. 

Il a surtout été un des rares rappeurs street de Montréal à avoir un discours politique pertinent. Il expliquait toujours avec brio le contexte social qui menait les jeunes ou les membres de sa communauté - tantôt noire, tantôt hip-hop - dans leurs situations. Il s'exprimait si bien qu'il était souvent celui à qui on laissait la parole. Son passage marqué à l'émission les Francs-Tireurs, les extraits de shows ou d'entrevues qu'on retrouve sur Youtube et sa musique en témoignent. Le défunt artiste, qui débutait une carrière d’acteur, est décédé sur le plateau de tournage du film Scratch. On peut aussi le voir dans le long-métrage NOIR (Nwa) ou encore dans l’excellent documentaire Au nom de la mère et du fils où il tient le rôle principal.

Pour l'occasion, voici quelques souvenirs marquants du Voyou.

Scène marquante à la télévision : une prestation du groupe Muzion lors du lancement du 2e album du groupe dans les studios de Musique Plus. Il s’agit du titre C’est pas un hasard, tiré dudit album, en collaboration avec Le Voyou. La réaction de la foule au moment où Le Voyou débute son verse est signe qu’il était un rappeur apprécié.


 
Le Voyou a collaboré avec SP, Cobna, La Dame de Pique, El Cotola, Dupuis et Dramatik pour rendre hommage au défunt Fredy Villanueva, assassiné par la police de Montréal. Le verset de Lovy D est un des meilleurs de la chanson. Le Voyou s’est justement impliqué au sein du collectif Montréal-Nord Républik qui s’intéressait particulièrement au dossier Villanueva. 


 
Malgré que le rappeur a lancé un EP intitulé Le côté noir du Québec en 2006, il y a très peu de titres maintenant disponibles sur le Web. Voici l’une de ses rares chansons que nous avons reupload sur notre Soundcloud pour l’occasion.


 
Le Voyou interviewé à la télévision après une collaboration sur un DVD dont le nom nous échappe. Le projet avait semé la controverse dans les médias de masse alors que Le Voyou s’était retrouvé en première page du journal. On remarque toute l’éloquence du rappeur dans cette séquence.


 
La célèbre photo où il porte le chandail du canadien à son effigie. Pour les non-initiés, 67 est le chiffre qui représente le quartier St-Michel. Le chiffre revient souvent dans les chansons rap issues du quartier.


À LIRE ÉGALEMENT: 




Par: SDG

Commentaires

Boutique En ligne