Accueil > Chroniques > 5 livres du rap québécois que tu dois acheter

5 livres du rap québécois que tu dois acheter

Demain, c'est l'événement « Le 12 août, j'achète un livre québécois » qui est célébré depuis 2014 grâce aux auteurs Patrice Cazeault et Amélie Dubé. La Presse soulignait que le site Web Leslibraires.ca atteint chaque année son plus haut niveau d'activité ce jour-là. D'ailleurs, demain, vous pourrez aller à la nouvelle librairie Racines à Montréal-Nord où travaille le rappeur montréalais SunShan, de la formation Catburglaz. Notons que depuis mercredi, Leslibraires.ca offre des suggestions de lectures venant des différentes librairies indépendantes. Chez HHQc.com, on a également des suggestions. Vous le savez, le rap n'est pas que de la musique, c'est surtout l'écriture. Justement, certains rappeurs ou acteurs du rap québécois ont lancé des livres. Les voici.



MANU MILITARI - Le sourire de Leticia




Sans doute le livre le plus connu du rap québécois. Considérant la popularité du rappeur, ce n'est pas étonnant, mais le premier roman de Manu a été très bien reçu par la critique. Un must à lire.

BIZ - Mort-Terrain


Le rappeur Biz, de la formation Loco Locass se passionne pour l'écriture. Normal avec un père prof de français. Il a d'ailleurs lui-même eu le rôle de professeur d’expression orale
à Star Académie. Bien que certaines personnes ne raffolent pas du style de Loco Locass, il faut reconnaître que Biz maîtrise très bien l'art d'écrire du rap. Le MC a publié, sous son nom de rappeur, au moins quatre romans. Chez Leméac Éditeur, il a offert les Dérives (2010), La chute de Sparte (2011) Mort-Terrain (2014), qui lui a permis de décrocher le prix France-Québec 2015, puis le roman Naufrage (2015). Notons que La chute de Sparte a été adapté pour le cinéma et sortira cette année. Biz travaille également sur un film basé sur son livre Mort-Terrain. Inutile de dire que ses romans sont très intéressants.

D-TRACK - Détroit


D-Track a également publié un livre sous son nom de rappeur. Fruit d'un voyage à Détroit, l'ouvrage allie images, textes et extraits audio. D-Track a d'ailleurs été cité comme l'un des 10 jeunes auteurs à suivre en 2014 par Marie-Louise Arseneault de l’excellente émission Plus on est de fous, plus on lit sur les ondes de Radio-Canada. Preuve que l'on doit se procurer ce livre.


KAPOIS LAMORT - Les Boss du Québec (R.A.P du Fleur de Lysée). Analyse sociohistorique et sociologique du Hip-Hop dans la société québécoise


Quant au rappeur Kapois Lamort, il a carrément écrit un livre sur le rap québécois. L'archiviste tente de raconter l'histoire de 30 ans du hip-hop au Québec, autopublié par Lamort lui-même via les Productions Noire. Comme l'explique si bien l'ex-critique d'Hiphopfranco.com Simon Dor sur son site Web : le livre est « structuré en 37 chapitres traitant chacun d’un thème, abordés comme des séries différentes qui ont chacune leur logique interne. On traite, par exemple, d’interculturalisme, de politique, d’identité, des radios et magazines, mais aussi de l’homophobie ou de la présence des femmes. » Un must pour toute personne s'intéressant au rap québécois dans son ensemble. En vente chez Archambault ou sur Lesbossduquebec.com


DEAD OBIES - Montréal $ud 


Finalement, Dead Obies a publié un livre afin de décortiquer son premier album. Un ouvrage intéressant qui comporte « un lot d’anecdotes se rapportant à la création et à la conceptualisation de l’album, un lexique démystifiant les expressions favorites du groupe ainsi qu’un tas d’annotations relevant les différentes connotations et implications des textes de Montréal $ud. » Fait à noter : en achetant le livre en ligne on obtient automatiquement l'album. Un objet intriguant que devrait avoir tout bon fan de rap montréalais.


À LIRE ÉGALEMENT



L'EX-RAPPEUR MONTRÉALAIS PEEZEE PUBLIE UN MAGNIFIQUE LIVRE DE PHOTOS


DES RAPPEURS QUÉBÉCOIS INSPIRENT NOS AUTEURS LOCAUX



Par: SDG

Commentaires

Boutique En ligne