Accueil > Chroniques > Photoshoot à La Taqueria avec le rappeur Filion #streetstyling

Photoshoot à La Taqueria avec le rappeur Filion #streetstyling

Pendant les dernières semaines, nous avons visité le quartier de plusieurs rappeurs, DJ's ou producers montréalais afin d'improviser quelques photoshoots. Ainsi, notre photographe Alex Dilem a, à l'aide de SDG, préparé une série uniquement basée sur le fashion. Voici la deuxième de ce projet avec Filion, rappeur de la formation La Carabine, qui a décidé de nous inviter dans son quartier à Montréal, Hochelaga-Maisonneuve, au restaurant La Taqueria.



VOIR AUSSI : Filion, Eman, 20some et Damien racontent leur passion pour le skateboard


Pour toi, c'est quoi avoir du style?


Être soi-même. Suivre un trend ou se procurer quelque chose que tu aimes sur les autres, c'est pas cool. J'ai l'habitude de décrocher de certains trucs à propos de la mode quand je vois plus d'une personne qui rock les même shit que moi. Je suis pas un trend setter du tout, mais je me sens bien quand je me sens différent ou que des gens ont l'air de me regarder en se disant : WTF? C'est comme un high five pour moi.

FILION (shoot)

D'où viennent tes influences?


Je passais des nuits entières à beurrer les boîtes aux lettres et bomer sur les murs avec mes amis quand j'avais 12-13 ans. J’étais encré dans le monde du graffiti et l'historique du hip-hop new-yorkais. Je faisais pas de break dance, mais j'admirais le style du Rocksteady crew. Les vieux sneakers Converse, Adidas, Nike, etc. Y étaient tous habillés différemment, ça matchait pas tout le temps et j'ai toujours trouvé ça cool. 

Dans ce temps-là, j'avais un ami (Marc-André Hubert, sup?!) et son grand frère J-P avait une chambre fucking dope avec plein de posters et d'articles des Dodgers, Yankees, Raiders, Giants de New York et y avait tous les fucking hats/jackets Starter que tu peux imaginer... Y avait des cassettes pis des vinyles partout dans sa chambre pis on pognait ses records et on les tapait. Y a un album qui m'avait particulièrement marqué c’était Stakes is High de De La Soul. Je me souviens de m'avoir tapé le petit 30 secondes à la fin de la chanson Dinninit en loop sur une cassette de 60 minutes. J'écoutais ça en skatant et tagant partout. Well, ce J-P en question avait une attitude qui me faisait peur, j’étais jeune et intrigué mais y avait un steez de fou pis je me suis dis qu'un jour j'allais avoir tout ça aussi (rires). Il a clairement influencé mon style même s'il ne le sait pas et que lui n'est plus du tout là-dedans aujourd'hui. C’était en 1996 ou 97...

Vers cette époque-là, j'ai commencé à sortir dans le centre-ville et vers la fin des années 90's, j'allais acheter mon linge au Cell Block sur St-Laurent (Triple Five Soul, Fresh Jive et même du Echo qui aujourd'hui tu n'as juste plus le droit de mettre ça). J'achetais les tapes de Q-Bert et les premiers trucs de A-Trak là-bas aussi...

J’étais mixed up dans le monde du punk/skate/rap/graff. Je me suis longtemps posé des questions sur ce que j’étais jusqu'à ce que je catch que ça venait de la même place d'une certaine façon. Je me suis surement perdu un peu parce que je semble avoir mis beaucoup de mots sur cette question mais je pense que ça fait un peu le tour.

FILION (shoot)

Es-tu passé par différents styles ou changements de goûts?


Je dirais que oui d'une certaine façon, j'ai déjà suivi des trends et je me rends compte aujourd'hui en regardant en arrière que c'etait pas tant cool, mais je suis pas seul là-dedans... Tu dois vivre avec les souvenirs de certains trucs cool et moins cool, mais en bout de ligne, if you know who you are and you stay true to yourself it shouldn't bother you at all.

Est ce quil y a des marques/morceaux/styles que tu trouves classiques/indémodables? Et à l'inverse, des marques/morceaux/styles/modes que tu trouves insupportables?


Pants : Levi's since day one. T'as toute les shapes, couleurs, tu te trompes pas. T'en veux des vieux? V.V. Mr. Strauss, chapeau.

Polo Ralph Lauren, LOLIFE G. Le vintage stuff jusqu'à aujourd'hui encore... C'est une source sûre (pas tout le gear, bien certainement, but still) Shoutout Mr. Lifshitz.

Le brand FUCT va toujours avoir une place spéciale dans mon coeur. True depuis le début. Dans ta face, pas de scrupule, très down avec FUCT même si je n'en porte plus vraiment.

J'aime bien Patta et Fuck The Population, je ne fuck plus avec Supreme et le moins possible avec les brands à bêtes d'engouement, même si les 2 brands ci-haut le sont d'une certaine façon... Dime fait du beau travail aussi.

J'aime bien le thrift shopping/vintage stuffs.

Insupportable : ceux qui vont juger et qui sont habillés de la même façon qu'en 2002. Sors de chez vous, voyage.. La façon que tu t'habilles, c'est ton propre branding. Tu dois savoir être différent et oser pour sortir du lot. Ta casquette avec des signes de $$$ nous démontre juste à quel point que tu n'as pas de $$$, jeune prestataire.

FILION (shoot)

Comment tu décrirais ton style actuel?


J'ai du linge à en plus finir, c'est juste fou.

Je m'habille comme je le feel, selon la paire de shoes que j'ai envie de porter.

Dans le shoot, j'avais un chandail Starter vintage des Hurricanes que j'ai coupé les manches, des lunettes Gentle Monster, des vieux pants Levi's que j'ai coupé, des bas à 30$ (je suis un crack de bas) pis une bonne vieille paire de Converse.

Je dig le orange.

Je cherche pas à exprimer quoi que ce soit, je dérange en général, mais c'est pas nécessairement de la façon que je m'habille. Je me criss de pas mal tout ce que les gens disent de négatif dans la vie et ça, ça dérange les gens.

FILION (shoot)

Selon toi, quelle première impression laisses-tu aux gens qui te croisent dans la rue, basée uniquement sur ton look?


This guy looks like a fucking clown" pis le lendemain sa blonde me follow sur Instagram. #Normies

FILION (shoot)

Quel genre d'acheteur es-tu? Plaisir ou corvée? Si tu avais un budget illimité, est-ce que ton style changerait?


Compulsif/patient. Je dépense beaucoup, mais j'attends de trouver LE piece que je veux. J'ai des watching items à plus finir sur eBay et j'attends toujours le bon moment. Tout ce que je veux, je finis par l'avoir. C'est dur des fois et quand je suis dans une passe que je trouve rien je me demande si c'est terminé... jusqu'à ce que ca débloque et là ça recommence.

J'aime le fait d'avoir des pieces que je sais que personne va pouvoir avoir ou pratiquement personne du à la rareté des items, des trucs discontinués, etc.

Être fucking riche, j'aurais juste beaucoup plus de shoes (et de bas), mais mon style changerait pas. J'aurais peut-être beaucoup plus de suits et je voyagerais beaucoup plus pour shopper.

À Montreal, je supporte Yes For Yesterday, le eBay store/pop up de Gabbo (Omnikrom), il a toujours du bon shit et fait des bons deals. Je passe au Off The Hook des fois, mais je suis beaucoup let's go to New York ou online everyday.

FILION (shoot)

Pourquoi avoir choisi La Taqueria pour notre photoshoot?


Meilleurs tacos in town period. J'habitais juste un peu plus bas avant (De Chambly entre St-Cath et Adam). J'y vais souvent encore, le local de La Carabine est sur De rouen. C'est du real shit, cooked par des reals mexicans. They know what's up et j'invite les gens à supporter ce joint-là.

Y ont le coeur à la bonne place, pas cher...

Le support est très important pour moi, peu importe si c'est de la musique ou un restaurant. J'aime que les gens sachent que je suis derrière eux. Ça motive les gens à continuer et à se dépasser et tout le monde devrait penser comme ça. I got that PMA man.
Positive Mental Attitude. Avec du support, tout le monde en sort plus fort!

FILION (shoot)

FILION (shoot)




VOIR AUSSI : Loud annonce un concert à Paris et la sortie de son album en France


VOIR AUSSI : Adamo annonce son retour en spectacle avec Gros Big



Par: ADL

Commentaires

Boutique En ligne