Accueil > Chroniques > L'Assemblée + Coup de Coeur Francophone

L'Assemblée + Coup de Coeur Francophone

Mercredi le 9 Novembre était toute une soirée pour les média ainsi que pour les fans.. 2 shows, 2 places différentes…



Living : [email protected] pour le lancement des "gars du peuple", l’Assemblée. Un retour attendu pour plusieurs. Toujours très professionnels, Ironik et Narkoi nous en ont mis plein la vue. Leur deuxième album est définitivement plus mature, et ça se voit.

Guitare, Harmonica, Violon, quoi de mieux pour faire vibrer une foule qui parfois prend du temps à se mettre dans le ‘’vibe’’. La plus grosse surprise de la soirée fut J-Kyll, de Muzion, qui après un temps d’absence, a fait un retour remarquable. DTM et Papaz étaient également du rendez-vous, mais qui était ce fameux Daniel Dupuis? Est-ce que NSC records serait en train de prendre une autre direction? Qui sait. Chose certaine Iro Productions fait de l’excellent travail et je crois que les autres compagnies de disques indépendantes devraient prendre exemple sur eux. Après tout, les gars, le peuple vous aime aussi. L’album est disponible en magasin depuis le 8 novembre, allez vous le procurer, c’est rafraîchissant.

Aussi rafraîchissant que la pluie qui tombait cette soirée là. Au tour du Club Soda de nous accueillir pour le Coup de Cœur Francophone. C’est d’ailleurs avec Damien que le spectacle s’enclencha. La foule en retard, a simplement eu le temps d’entendre 1 chanson, ce qui est dommage, car normalement, un show hip hop commence toujours en retard. Pause de 15 minutes. Ensuite, Accrophone accompagnés des 2 Tom’s nous ont fait oublier la température, car la foule était en feu! De plus L'Nino (Sozi) est venu faire un petit tour, le temps d’une track. Pause de 15 minutes. Seul sur le stage, Boogat a tout de même fait bouger le crowd, mais après une performance comme celle d’Accrophone et la fameuse entracte de 15 minutes, c’était un peu normal que le crowd soit amorphe. Une autre pause de 15 minutes. Au tour de Miccalauréat de nous faire leur numéro. Possiblement tannée du temps d’attente entre les groupes,la foule est déjà partie. Dommage car les gars ont livré une bonne prestation. Si je peux me permettre, j’aimerais donner un conseil aux producteurs d’évenements qui ne font pas généralement des shows Hip-hop.
1. Commencez votre show un peu en retard, question de donner le temps aux gens d’arriver.
2. Les pauses de 15 minutes entre chaque groupe, tout le monde haïs ça, à ne pas faire.

Les prestations étaient bonnes, la lignée d’artistes était excellente, mais la formule, pourrie!



Par: Tera P.

Commentaires

Boutique En ligne