Accueil > Chroniques > Massacre à Qc

Massacre à Qc

Dans le cadre de "The Massacre Tour" Kardinal Offishall, le G-Unit et 50 cent débutaient leur tournée québécoise en passant par la belle ville de Québec!



En effet, c’est en ce 18 décembre dernier que le Colisée Pepsi accueillait le collectif le plus controversé du « rap game » américain. Après s’être séparé de leur partenaire The Game dans le West Coast, le G-unit ne s’est pas empêché de rester actif, Young Buck, Tony Yayo, Lloyd Banks et leur chef 50 ayant sortis tour à tour leur opus, promettaient de rendre plusieurs fans heureux.

Au menu, plus de basse que de musique ! Une entrée digne du nom 50 cent, soit élevé sur une plate-forme, la tête couverte de son capuchon de manteau, la ville de New-York en arrière-plan. Pendant son ascension, son acolyte Christopher Lloyd Banks réchauffait la foule. Les effets spéciaux, pyrotechniques étaient également de la partie. Chaque fin de pièce ponctué d'un bruit de "gunshot" et du logo G-unit sur les écrans géants. Malheureusement, Immigration Canada considère plus ces artistes comme des criminels que des rappeurs, alors au lieu d’avoir Spider Loc, Tony Yayo, Young Buck, M.O.P et Mobb Deep, on a eu droit à Banks, 50 et Ma$e accompagnés du très légendaire DJ new-yorkais Whoo Kid (Ou était Heenok ?).

Pour ces raisons la déception se lisait sur plusieurs visages, mais quand les premières notes de Candy Shop furent audibles, tout s’est transformé en euphorie. D’ailleurs on a eu droit à bien des hits : Just a Lil' Bit, I’m Supposed to die Tonight, Wanksta, What up Gangsta, Piggy Bank, Disco Inferno, In Da Club, Window Shopper, I’ll Whoop your Head Boi, Warrior, I’m on Fire et plusieurs autres. « U not like me » et « Heat » sont des pièces qui auraient été appréciées de la part de l’originaire du quartier Jamaican Queens. TQS affirmait plus tôt cette semaine que les billets avaient trouvés 5000 preneurs cependant, lors du rappel le bruit se fit tellement intense que la foule sonnait comme une de 15 000.

Ce n’était pas un mauvais spectacle, même qu’il a beaucoup plu aux jeunes filles mineures mais, il manquait d’importants éléments et c’est un fait évident. Je crois sincèrement que les fans qui ont payé 65$ pour leur billet au parterre au même titre que ceux qui avaient des sièges assignés méritaient un peu plus. Écoutez tout était terminé à 10h30 ! Personnellement, j’aurais adoré 5-6 morceaux de Mobb Deep. Le Canada se doit de prendre des précautions pour ne pas laisser entrer n’importe qui au pays, par contre, un artiste est un artiste il n’est pas ici pour récidiver et c’est nous les jeunes qui écopent. Pour le peu de fois que nous recevons des visites d’artistes qui touchent plusieurs groupes d’âges et que ce n’est pas Bryan Adams, on aurait pu avoir le « crew » au complet et tout le monde aurait été heureux !



Par: W-e-s

Commentaires

Boutique En ligne