Accueil > Critiques > Buzzy Bwoy – Jusqu’au cut

Buzzy Bwoy – Jusqu’au cut

Rosemont aka Funktown ramène le bon stock pour mettre dans ta pipe. Après « Fume-le » et « Bienvenue dans mon game », Buzzy Bwoy réplique avec son troisième effort solo intitulé « Jusqu’au cut ». Récemment vu aux côtés de Bluntheadz, Buzzy revient en force, mais cette fois-ci en tant que protagoniste.



Réalisé par Ruffneck, ce dernier reste surprenant puisque cette fois-ci, il a participé au projet seulement qu’en tant que rappeur laissant la production à des vieux de la vieille ainsi qu’à de nouveaux talents. Quatre chansons sont produites par Buzz lui-même, une grosse production variée compose les quatorze autres pistes. Ces producteurs sont : Free Agents, J.H. Howards, Mista Tee, Peezee, Koudjo, Mistalex et Jay Flex. « Jusqu’au Cut » c’est seize morceaux plus deux en bonus, donc ce n’est pas ce qu’on appelle un p’tit album.

Qu’à cela ne tienne, les gars et les filles se demandent tous à quoi ça ressemble ce nouvel opus. Bien, c’est la sauce BBT, instrumentaux américains, le franc parler québécois, les jeux de mots « street smart » et les « flows » relativement posés. La recette dure simplement parce qu’elle marche et les gars l’ont compris. Si on écoute seulement les paroles on perd le « vibe » qui fait la force des membres du BBT qui est celle de donné une mixture homogène entre flow, lyrics et instrumentaux. Ils ne sont pas poètes, mais ça ne les a jamais empêché de faire du bon son. Écoutez, même les « skits », ces pauses orchestrées entre deux pistes, m’ont fait assez rire pour que je les réécoute.

Buzzy Bwoy réussit à faire un disque compact qui se tient, il donne un produit qui fait « bounce » et qui a une bonne longévité. Le vidéoclip « Si tu fuck le chien » est déjà pas mal établi dans le top10 vidéo de HHQC .com, si vous ne l’avez toujours pas vu, je vous conseille fortement de le visionner. S’il vous plaît faites votre propre opinion de la musique rap québécoise qui sort et arrêtez de vous baser sur ce qu’un tel ou une telle a dit. Cet album m’a vraiment plu, j’espère que vous serez aussi satisfait. PEACE.

Hits :
C’est pas terminé feat. K-Nice
Y’en a pas deux comme moi
Street Cred feat. T-U (Goodfellaz)
Dans l’Club feat. Ruffneck



Par: W-e-s

Commentaires

Boutique En ligne