Accueil > Critiques > Oxmo Puccino - L'arme de paix

Oxmo Puccino - L'arme de paix

C'est en 1995, qu'il intègre le collectif "Time Bomb" (en compagnie de Pit Bacardi) et fait ses débuts dans le rap. En 1997, il signe son premier classique en compagnie de Booba avec le morceau "Pucc Fiction". C'est finalement en 1998 qu'il fût connu et apprécié du grand public suite à sa participation au légendaire "Sad Hill".



C'est donc le 5e album solo d'un pionnier du rap français qui nous est offert au Québec depuis le 21 juillet. Fidèle à son habitude, Ox nous propose "des textes durs, mais toujours polis". Avec son flow qui relève du parlé quotidien et ses productions relativement simples dans l'ensemble, Oxmo nous captive du début à la fin avec la force de ses textes. Oxmo y va de métaphores qui nous font autant sourire qu’explorer les profondeurs sur divers sujets tels que l'amour, le temps qui passe ou la gente féminine!

C'est un disque épuré sur tous ses aspects et qui prouve une fois de plus que le rap dans son essence est rassembleur et n'a pas besoin de flafla pour atteindre son but réel. Malgré tout, il nous présente tout de même plusieurs refrains chantés par des artistes pop comme Sly Johnson, K'Naan ou Olivia Cruiz. En effet, celui qu'on surnomme le "Black Jacques Brel", nous présente un morceau hommage du chanteur belge avec "Sur la route d'Amsterdam", morceau sur lequel il chante sur une mélodie d'accordéon nous rappelant les belles années de Brel!

En somme, Oxmo nous présente un nouvel album rempli de surprises qui saura faire plaisir à tous ceux qui ne s'attendent pas à retrouver un nouveau "Cactus de Sibérie". Si vous aimez le rap tendance et les productions remplis d'auto-tune, veuillez vous abstenir!!!



Par: Menk

Commentaires

Boutique En ligne