Accueil > Critiques > Maloria - L'enchaînement

Maloria - L'enchaînement

Dans le monde du Hip Hop, un milieu macho et misogyne qui semble encore peu enclin à accepter le talent féminin, certaines rares exceptions arrivent à attirer les regards et à intéresser les curieux. Maloria fait partie de ces rares Female MC de notre scène locale qui savent capter l'attention des amateurs du genre.



Dans le monde du Hip Hop, un milieu macho et misogyne qui semble encore peu enclin à accepter le talent féminin, certaines rares exceptions arrivent à attirer les regards et à intéresser les curieux. Maloria fait partie de ces rares Female MC de notre scène locale qui savent capter l'attention des amateurs du genre.

Présente depuis plusieurs années dans le monde du rap underground Made In Québec, Maloria nous revient avec un solide petit maxi de cinq chansons aux tendances plutôt South -en ce qui à trait aux compositions - et aux accents plutôt mélancoliques au niveau des paroles. L'enchaînement est le produit d'un effort de création de type démo, conçu dans un élan promotionnel et de développement artistique qui saura plaire par son caractère à la fois introspectif et personnel. Une belle plume se dégage sur ce petit enregistrement qui présente l'artiste sous un angle intimiste et empreint d'une sensibilité qui colle bien au personnage. Transporté par une production peu innovatrice, mais efficace, Maloria a su livrer un produit mature et travaillé qui aurait cependant gagné à explorer un peu plus musicalement et à porter une attention plus pointue aux arrangements. Quoiqu'il en soit, Maloria semble poser grâce à cette œuvre, les fondations à un développement de carrière certain. Voyons ce que l'avenir réservera à cet artiste à la rime intelligente et à la voix agréable.



Par: Ghetto Erudit

Commentaires

Boutique En ligne