Accueil > Critiques > Jaz - Jazzy Alpha Zulu

Jaz - Jazzy Alpha Zulu

Quand j’ai su pour la première fois qu’il y avait un rappeur du nom de Jaz, j’étais perplexe de savoir si c’était un rappeur aux fortes influences jazz à la Hocus Pocus/Dézuets d’Plingrés.



J’ai été agréablement surpris d’écouter et de constater qu’il n’y avait pas de lien puisque le pseudonyme est tout simplement un diminutif de son prénom Jasmin. Ensuite, j’étais intrigué par le fait qu’il affirme venir « comme Esteban, des Cités d’Or », non pas celle du dessin animé, mais plutôt de la Vallée-de-l’or en Abitibi.

J’avais déjà entendu quelques extraits tirés de son EP paru l’année dernière et j’y voyais définitivement un potentiel. Ainsi, son premier album Jazzy Alpha Zulu se veut comme une carte de visite pour se faire découvrir par la scène québécoise.

Lorsque j’entends Jaz rapper, je ne peux m’empêcher de penser à un croisement entre la voix rauque de 2Face le Gémeau et celle de Samian! Bien que cela ne soit pas négatif, c’est surtout par le son général de l’album que Jaz arrive à se distinguer. Ayant réalisé tout l’album en tandem avec Soké, le son est uniforme et les productions sont intéressantes et diversifiées.

Jaz semble très gourmand pour son usage de vocoder qui n’est, heureusement, pas fait en mode extrême auto-tune (à la T-Pain) et donc généralement sans excès. Ainsi, le son robotique mélangé avec les synthétiseurs est bien réussi sur Kill it mais un peu moins bien maitrisé sur Wussup, qui est la seule pièce du genre techno-esque sur l’album. Cependant, les excellents morceaux tel que Ma jungle, The Run et le premier simple Ennemi Public viennent masquer cette imperfection. De plus, outre Soké, il faut souligner les collaborations de King Shadrock, Faktual, le Grimaud, Righteous, Van-illa et Ruby qui apportent tous un élément intéressant à l’album.

Ainsi, c’est un excellent début pour Jaz qui est resté authentique du premier au dernier morceau. Il faut aussi souligné son excellente complicité avec Soké qui brille aussi sur l’album autant sur les productions que sur le micro. Bref, on peut clairement dire qu’ils s’en vont dans la bonne direction.



Commentaires

Boutique En ligne