Accueil > Critiques > Accrophone monte les marches

Accrophone monte les marches

Overall : Entièrement produit par le duo de guitariste-emcee, cet album entre directement dans les classiques hip-hop québécois des 2 dernières années.



Ils peuvent passer du chant au rap en faisant un détour par le reggae sans y laisser de plumes. Les extraits « Ckoi » sont évidents, mais intègres, ce qui donnera un élan de plus au duo côté crédibilité : ils sont hip-hop et c’est indéniable!

Les textes : Ils sont incisifs et finissent par percer, mais les débats restent les mêmes : Star Académie, notre passé et cet jeunesse un peu perdue. Leurs textes demeurent de haut calibre et même s’ils ont arrondi les coins sur quelques rimes, Accrophone invente un genre.

La prod : Dans le courant du guitare-emcee (Damien et compagnie), Accrophone a quand même su nous donner des productions du type « mpc » où le « sample » a priorité (La réalité frappe fort ft El Nino) et des « scratchs » efficaces sur plusieurs morceaux. La production est juste et précise. On aurait apprécié les voir se débrouiller sur des productions de Manifest ou Ruffneck!

Leur « trip » musical est livré avec énergie et conviction. L’été est arrivé pratiquement en même temps que l’opus et les deux voisins ne risquent pas de sécher au soleil cet été. Posologie : Mettez à fort volume, prenez place sur votre balcon, Heineken à la main…Enjoy.

9/10

Les hits:
- Coin de paradis
- Encore plus de sous
- La réalité frappe fort ft El Nino (Sozi)
- Le blues du boy blazé



Par: Hell-T

Commentaires

Boutique En ligne