Accueil > Critiques > Compile Hip-Hop ciné!

Compile Hip-Hop ciné!

Après la première édition du festival international de cinéma hip hop de Montréal qui avait lieu en mai 2005, nous amateurs de hip hop pouvons maintenant profiter de l’album compile qui est sorti le 9 août dernier. C’est tout frais.



Mélangeant des sons qui puisent dans plusieurs styles musicaux (du RnB à l’électro, en passant par le soul et même le rock … oui oui !), l’album fait aussi ressortir les préoccupations d’une multitude d’artistes complètement différents. Grande force de la compile, selon moi ! En fait, en donnant la possibilité à chacun de s’exprimer tout en préservant les influences musicales du hip hop, on obtient des trucs étonnants et loin d’être mauvais. Aussi, ça permet à la culture d’évoluer en se libérant de certains stéréotypes musicaux qui nous renvoie aux fameux « my bitches, my hoes » redondants de certains de nos compatriotes du sud. Celui qui voulait plus de booty talk sera déçu. Ha ha ! Et c’est, selon moi, tant mieux ! Un autre élément important, si vous voulez pratiquer vos cours de langues, excellent, puisque les artistes s’expriment en Français, en Anglais, en Espagnol et bien plus. Donc, impossible de s’ennuyer. Ah oui ! J’oubliais un détail qu’on ne peut passer sous silence. Des cours de barmaid-man sont généreusement offerts, à l’intérieur de la pochette. Alors si vous apprenez à faire des merveilleux drinks, vous pourrez remercier les cognacs Rémy-Martin, commanditaire officiel.

De manière tout à fait subjective, je dirais que l’album en soi n’est pas mal du tout. Les beats sont, pour la plupart, très biens; pas trop répétitifs, variés, complets et avec des sonorités intéressantes. J’ai particulièrement aimé Shadez, Boogat et Sumeet. Seulement, sans trop savoir pourquoi exactement, je n’ai pas accroché à l’ensemble des tracks. Peut-être que la grande variété musicale peut convenir à tous dans la mesure où chacun y trouve son compte, mais il me semble plus difficile d’apprécier quand on espère une certaine unité de l’album. Mais, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Sérieusement, bravo à l’ensemble des artisans de la compile pour avoir produit un album collectif qui offre une vision internationale du hip hop.

Pour des détails sur l’album :
www.kingagrooverecords.com
www.fusion3.com



Par: Lafilosophe

Commentaires

Boutique En ligne