Accueil > Critiques > Les gars du peuple

Les gars du peuple

C’est sans doute une très grosse fin d’année pour le hip-hop québécois. Après les sorties consécutives de Blok B, de l’album solo de King et plus dernièrement, le projet BIG du BBT Crew, voilà qu’arrivait l’opus très attendu du collectif l’Assemblée « Les Gars du Peuple ».



Ironik et Narkoi ont concocté un 18 pistes où, comme sur « Du coin de l’œil », le talent ne manque pas à l’appel. Un album cependant très différent, notamment en raison de l’absence de Son-G. Ils ont aussi acquis de la maturité. Le produit final est une alliance avec la communauté artistique si on se base sur les collaborations de DJ Eklips, DJ Manifest, BoomerBlues, Dupuis, Dessy Di Lauro, Le D-Mon, J-Kyll de Muzion, Sans Pression, Taktika, 2e Monde, Confus, Papaz, DTM, Ruffneck, Buzzy Bwoy, Peezee, Mike Ward, le groupe de rock alternatif eXterio et finalement de Mars, 3eme Œil.

Encore un projet où on n’entend pas assez les artistes principaux? Non, Iro Productions sait doser et d’ailleurs, sur les plages sans featurings, les deux acolytes ont fournit des rimes qui ne sont pas négligeables. Ironik et DJ Manifest à la production, vocals, instrumentaux, sampling, rien de cet album n’a été laissé pour compte. Après quatre écoutes du CD, « Plus vrai qu’mature » m’est apparue être une pièce dominante. Le duo n’a pas perdu son sens pour poser des comparaisons et des métaphores poussées et intelligentes. Ils ont encore exploité les échantillonnages de voix, la guitare sèche et les classiques scratchs. Dans ce disque, on sent la lassitude du groupe pour la jalousie des autres, une quête d’identité dans ce monde superficiel, l’industrie qui les voit beaucoup plus comme des contrats que des humains, des problèmes quotidiens…etc. Il y a, bien sûr, des pièces positives et de fête. Le tout est un amalgame des sentiments changeants de la jeunesse québécoise à travers les expériences personnelles des deux individus que sont Iro et Narkoi.

Personnellement, le tout m’a plu beaucoup, 1 :06 :46 de rap pur. Par contre, si vous êtes un amateur de 50 Cent et de beats de clubs où les lyrics ne priment pas, ce n’est pas le choix le plus judicieux pour satisfaire vos goûts. Les « heads » qui ont aimé ce que le collectif faisait sur le premier opus seront heureux de voir qu’ils ne se sont pas laissés sombrer dans la facilité et la procrastination. Ironik, Narkoi, good job les gars. Pour finir j’aimerais dire que « La Vie Est belle ».

9.0/10

Hits :
-J’veux pas partir
-Danger feat. 3eme Œil et DJ Manifest
-J’étouffe feat. Sans Pression, la Taktika et Dessy Di Lauro
-Plus vrai qu’mature
-Reboot feat. 2eme Monde et Confus



Par: W-e-s

Commentaires

Boutique En ligne