Accueil > Critiques > Limoilou Starz - Les boss du quartier

Limoilou Starz - Les boss du quartier

Limoilou Starz est un nom bien connu dans la capitale nationale. Roulant leur bosse dans l’underground depuis près de 10 ans, ils n’ont pas chômé, se produisant maintes fois dans les bars, polyvalentes, cégeps, etc.



Limoilou Style, leur premier album a très bien été accueillit par les heads qui aiment leur style joual et cru. Pour ceux qui ne les connaîtraient pas, Limoilou Starz est un collectif composé de 12 maîtres de cérémonie : Shoddy, Webster, Sozi (L Nino & L Parano), William International, Issmo de Vasco, GLD, Assassin, Seif, Zaparo, Loki et Showme. Marième fait le refrain de Hymne à notre style. Contrairement au dernier opus de Shoddy (Mauvaises Fréquentations) ainsi que l’album Sortie d’urgence de William International et Issmo de Vasco paru sous l’étiquette BBT, le nouvel album de L.S. est un produit HLM (High Life Music). L’intégralité de Limoilou Starz : Les Boss du Quartier a été enregistré au Studio Northern Corp et mixé par Les 2 Tom.

Pour ce qui est de la production des chansons : Ruffneck, Dj Horg, Mood, Shoddy, Claude d’Accrophone, Boogat, N.I.Q.C, les 2 Toms, Koudjo, LNG et Melopheelo (Sages Poètes de la rue) ont tous contribué à l’album. Le collectif a visé juste en s’entourant de noms bien réputés pour assurer une sonorité professionnelle. D’ailleurs dès que « Close Your Eyes » débute, on a cette impression que l’écoute n’aura pas été vaine. Les gars ont des instrumentaux de grande qualité, il va de soit qu’avec autant d’années d’expérience ils ont poussés sur les textes. Le tout se veut un truc quand même local, à travers leurs raps explicites ils expliquent à leur manière comment ils vivent à Limoilou et s’en sortent tant bien que mal. Le contenu a beaucoup de positif, de valeurs morale, de conseils, entre autre sur : la famille, la vigilance, les faux frères et la discipline. Ce qu’il y a d’étonnant aussi c’est la rare utilisation de la langue de Shakespeare que certains mcs du groupe préconisaient auparavant. Sans que l’anglais disparaisse de leur lexique, il se fait plus absent et laisse énormément de place à la langue française. Le but est d’ailleurs de toucher un public plus large, plus près d’ici.

Puisque beaucoup de morceaux me plaisaient, j’ai dû l’écouter à peu près six fois avant de déterminer ceux qui, selon moi, se démarquaient des autres titres. J’aimais bien le style relax de « On est là », l’originalité de « Limoilou J’t’aime » puis j’ai opté pour « Révolution française » pour l’instrumental très ninja et pour le verse de Webster. En fait, pour être honnête, quand l’album est faible c’est parfois dur d’en choisir les hits, mais cette fois ci c’était plus le contraire, j’étais fébrile d’entendre chacune des 17 pièces. 2006 sera une grosse année pour le hip-hop à Québec puisque les vétérans de L.S. mettent la marche haute…

Note : 9 / 10

Hits :
Welcome dans mon Hood
On est la
Révolution Française
Les Boss du Quartier
Limoilou J’t’aime



Par: W-e-s

Commentaires

Boutique En ligne