Accueil > Critiques > Boogat raconte son histoire

Boogat raconte son histoire

Boogat était surment un des emcees les plus attendus cette année. Le emcee d'origine latino et originaire de la vielle capitale nous a donné ici un album diffèrent, court faisant l'aller-retour entre le francais et l'espagnol.



Dans la vague d'album qui critique constamment le mouvement hip hop de la province, Boogat s'est lancé dans un album autobio parsemé d'histoires de femmes et d'experiences de vie sans pour autant laisser tomber son coté "conscience" facilement palpable sur le morceau: Le jour où rien n'a changé.

Boogat est technique, jongleur de mots doté d'une voix unique. L'album compte sur plusieurs instrus (produits par Boogat avec des collabos de Nazbrok et d'Accrophone) à tendance electro, ce qui plaira aux fans de ce genre de sons, les autres préférant l'accoustique risquent de tripper fort sur le track, À la vie en featuring avec Accrophone(Downloadez le morceau dans le top 5).

Une question me revient souvent en tête, pourquoi l'album est si court? En effet le onze morceaux que nous propose Boogat est peut être un mini album ce qui laisse croire que d'autres projets sont surment à venir pour Boogat.L'album n'est pas au niveau du classique hip hop mais il aura au moins créé quelque chose d'unique. Surveillez l'entrevue et la performance live au 4 Éléments, samedi le 9 Octobre, 19h.

8/10

Les hits: Azul, Le jour où rien n'a changé, À la vie feat Accrophone.



Par: Hell-T

Commentaires

Boutique En ligne