Accueil > Critiques > Webster - Sagesse Immobile

Webster - Sagesse Immobile

6 ans après les évènements du 11 Septembre, un attentat terrorythme arrive chez votre disquaire préféré. Pionnier de la scène Hip-Hop à Québec et membre du collectif «Limoilou Starz», Webster nous présente aujourd’hui son album «Sagesse Immobile».



Reconnu pour son savoir, son discours politique et sa volonté à transmettre ses connaissances, mon attente envers cet album était très élevé.

Nous ramenant à l’époque du « Golden age » du Hip-Hop, Webster reste fidèle aux vrais valeurs de son art en nous remémorant le côté hardcore de Wu-Tang, les heures de méditation de Jeru The Damaja & le knowledge de Krs-One.

Faisant son auto-portrait dans le titre «Sentier lumineux», Webster a.k.a Le vieux de la montagne nous dresse une bonne idée de l’artiste qui s’est introduit dans notre chaine stéréo.

«On m’a dit Web/T’es un Malcom des temps modernes/Un rapper à mi-chemin entre Akon & Ben Laden/On m’a dit t’aime le beef/Et bien non j’aime mieux la dinde/Trop d’love pour l’peace/C’est par le cœur qu’on peut m’atteindre»

Au niveau du contenu, il nous donne notre dose de violence lyricale sur «Violence gratuite» & «Ça sent la mort», une touche d’amour pour les demoiselles sur «Babyluv» et un brin d’éducation sur «Qc history X» où il résume l’importance de l’arrivée des immigrants et des amérindiens au Québec. Une pensée est également présente pour les «hustlers» scolaires sur le morceau «Un autre rush », Un cypher avec Limoilou Starz sur «Les Titants» & un hymne à Limoilou sur «L Land» qui est d’ailleurs le premier single de l’album. Webster aura su m’impressionner avec son riche vocabulaire et sa grande capacité à utiliser les métaphores et aux doubles sens de ses rimes. Sur le titre «Nouvelle Époque» il démontre à quel point les gens sont pris dans un système de l’appât du gain qui porte à oublier les vraies valeurs. L’Web fait l’état du temps moderne tout en prédisant comment la situation ne fera qu’empirer dans l’avenir

«Vit la guerre civile pour un peu d’eau dans un p’tit saut/Bientôt plus précieux qu’du sang/J’veux pas être médisant/Mais disons qu’d’ici 10 ans/Ça va gicler un peu partout/Comme pas tenir son pénis en pissant/C’est fou et malade/Comme une génisse gémissante/À longue de s’faire fourrer à la Jenna Jameson »

Mention spéciale au morceau « Underdogs », Webster rapporte le matérialisme et le formatage que l’apparence et l’image corporel nous projette.

«J’ai pas de Sean John/Et peu de long T/Oublie le Louis Vuitton man/J’me fou des gens qui jugent les autres par l’apparence/C’comme ça que mon rap avance/Y’a vraiment trop d’crap/Et j’men fou de ce que les rappeurs pensent »

Du côté production, l’Web a collaboré avec Dj Nerve, Nazbrock, Claude Bégin(Accrophone), Les 2 Tom, LNG & Boogat. Les instrumentaux sont impeccables et s’agencent parfaitement aux différentes saveurs des thèmes. Malgré le nombre de producteurs, l’album garde une ligne constante et s’harmonise bien du début à la fin du disque. En plus de 15 titres et d’un morceau caché, l’album offre 2 intrumentals en bonus !

En conclusion, Webster débarque avec un album complet au niveau du contenu, les fans de Web seront amplement satisfaits. Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, vous serez heureux d’ajouter ce disque à votre collection et le nom de Webster à votre liste d’artistes sur qui garder l’œil ouvert !


9/10

Hits :

Nouvelle Époque
Des Armes Ou Des Vivres Ft KenLo & Nokti
Sentier Lumineux
L Land
Les Titans Ft Limoilou Starz



Par: Yohan

Commentaires

Boutique En ligne