Accueil > Interviews > Entrevue avec Accrophone

Entrevue avec Accrophone

Surveillez très bientôt la version uncut de l'entrevue qui aura plus d'une dizaine de minutes!

En attendant voyez la version coupée qui dure environ 3 minutes, vous pouvez aussi lire la version texte de la version coupée.



Qui sont Claude et Emman du groupe Accrophone ?
Claude : Emman c’est le plus fou des deux, y bouge partout et y parle tout le temps. (rires)
Emman : Claude c’est le plus sérieux des deux, il est discret et réservé.

À quand remonte la formation de votre groupe ?
Claude : La formation du groupe remonte à 1997 ou 1998, pas certain. Mais, l’idée de former un groupe date de nos premiers freestyle chez nous au début de notre secondaire.¨ Then Back in the days¨.

À quel endroit avez-vous performé pour la première fois?
Claude : C’est au bar le Tropicana, (anciennement situé au carré d’Youville ) on avait même pas l’âge pour entrée. ( rires )

Quelles sont vos influences musicales ?
Emman : À nos débuts, on a accroché sur le rap. On écoutait Busta Rhymes, M.O.P, des compilations françaises comme ma 6-t va Cracker. Ces groupes nous ont influencé sur la manière dont on rappe, mais c’est notre ouverture sur la musique, l’influence de nos proches qui nous a donné notre coté instrumentale.

Quels sont vos liens avec la production Ricorich ?
Emman : Depuis qu’on a gagné la Boom en 2001(évènement organisé par Ricorich ), Rico nous a pris sous son aile et nous a ¨booké¨ dans plusieurs spectacles. Aujourd’hui, il est notre gérant et il s’occupe des affaires du groupe.

Avez-vous signé un bon deal avec Districk ?
Emman : Ouais! Districk, c’est une nouvelle maison de production et les ¨boys¨ ont vraiment cru en nous et en notre musique. A part nous, les groupes qui ont signé sur le label sont DJ Manspino et deux groupes de punk. Le contrat, c’est Rico qui l’a ¨dealé.¨

Quels sont vos projets futurs ?
Claude : On prépare un nouvel album. On est lent, parce que ca prends beaucoup de temps pour faire un album... si on veut le faire comme du monde. On ira pas butcher ca...



Par: Nazon

Commentaires

Boutique En ligne