Lorsque j’ai commencé à faire de la radio en janvier 2006, ce fut une période de découverte de plusieurs groupes et artistes locaux qui faisaient du brui"/> Le 21 janvier 2011 c’était M pour Metazon - Hip-Hop Québec - La source du Rap Québecois
Accueil > Nouvelles > Le 21 janvier 2011 c’était M pour Metazon

Le 21 janvier 2011 c’était M pour Metazon


Lorsque j’ai commencé à faire de la radio en janvier 2006, ce fut une période de découverte de plusieurs groupes et artistes locaux qui faisaient du brui



Environ quatre ans plus tard, Beyondah et El Cotola ont donné rendez-vous aux fans pour un vrai rassemblement au Patro Vys. Entouré de leurs musiciens et choristes (Abby et Sarah Linhares), le groupe a livré près de deux heures de musique live afin de présenter le nouveau projet, World class buffet. Reconnu pour mélanger le hip-hop, la musique latine et le funk, Metazon offre une réelle expérience musicale qui rappelle l’énergie dégagée lors des passages du mythique groupe de Philadelphie The Roots. Sauf que dans le cas de Metazon c’est le visage et la voix de la métropole qu’on peut ressentir, car on passe de l’anglais au français, de l’espagnol au créole de façon très naturelle et typiquement montréalaise. S’ajoute aux voix, la présence d’un batteur, d’un claviériste, d’un bassiste et même les cuivres et c’est tout un orchestre qui occupe la scène principale.


Lors du lancement nous avons eu droit à ce melting-pot de styles musicaux et des artistes unissant les deux solitudes par leur amour de la culture hip-hop.  Un jeune B-boy a même démontré quelques mouvements de breakdancing vers la fin du spectacle. Il ne manquait que du graffiti en direct et on se serait senti dans un bloc party du Bronx. Parmi les moments forts de cette soirée, mentionnons la présence d’invités spéciaux tels que Obia le Chef, Aspect Mendoza ainsi que Paranoize qui a accompagné Abby et Sarah Linhares tout au long du concert. Parlant de Paranoize, la pièce « Against the wall » sur laquelle il collabore avec le groupe a très bien sonné en spectacle tout comme l’excellente chanson « Bring the power back ». Le groupe connaît aussi ses classiques hip-hop. J’avais déjà vu une reprise de la pièce « The world is yours » de Nas interprétée par Metazon, mais j’ai été encore plus surpris d’entendre les covers de Notorious BIG et de Big Pun. Les deux MC de Metazon ont démontré qu’ils avaient du souffle, notamment pour celle de Pun sur laquelle Aspect Mendoza a également amené sa touche franco multisyllabique.


Pour ceux et celles qui n’ont jamais entendu parler de Metazon, je crois que le visionnement du clip « Beat’n the bass » donne un juste aperçu de leur son. Le seul bémol que je crois que les gens pourraient reprocher c’est que le nouvel album est uniquement en anglais. Cependant, à ceux et celles qui ne se limitent pas aux barrières linguistiques,  procurez-vous l’album World class buffet ou manifestez vous lors du prochain concert, car l’énergie de Metazon est définitivement présente sur scène!



Par: Ghetto Érudit

Commentaires

Boutique En ligne